Air Algérie apporte des précisions concernant les chiffres publiés par l’Afraa

Les tarifs des billets

La compagnie aérienne nationale Air Algérie a apporté des précisions sur les informations rapportées par la presse nationale sur les pertes en milliards de dollars qu’elle aurait subi en raison de la crise sanitaire de la covid-19 ayant provoquée la fermeture des frontières et l’arrêt du trafic aérien depuis plusieurs mois.

Les médias nationaux se sont référés à un document publié par l’Afraa (African Airlines Association), selon laquelle Air Algérie a subi des pertes de 2,9 milliards de dollars en raison de la pandémie du coronavirus.

Selon la compagnie aérienne nationale, « le chiffre de 2,9 Milliards est une comparaison du nombre de sièges-kilomètres disponibles pour les mois d’Avril, Mai et juin 2020 par rapport aux mêmes mois de l’année 2019 tel que précisé dans le graphe (ASKs Available Seats- Kilometers) et non de pertes exprimées en Dollars », a écrit Air Algérie sur Twitter.

Pour rappel, en juin dernier, le porte-parole d’Air Algérie, Amine Andaloussi avait indiqué, dans une déclaration à l’agence officielle APS, que la suspension du trafic aérien algérien depuis la mi-mars, en raison de la propagation de la pandémie du coronavirus dans le monde, a déjà engendré pour Air Algérie des pertes de 38 milliards de DA sur le chiffre d’affaires des vols passagers, un montant qui atteindrait les 89 milliards de DA d’ici à la fin de l’année.