HomeénergieEnergie : Le pétrole algérien a gagné plus de 14 dollars en...

Energie : Le pétrole algérien a gagné plus de 14 dollars en juin dernier

Le prix du brut algérien, le Sahara Blend, a gagné 14,17 dollars en juin dernier, passant de 26,31 dollars/baril en mai, à 40,48 dollars/baril au mois de juin, soit une hausse de 53,85%, a rapporté l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) dans son rapport mensuel publié hier mardi.

En 2021, la demande de pétrole devrait se rétablir partiellement après le ralentissement observé en 2020 et enregistrer une croissance historiquement élevée d’environ 7 millions de barils/jour en glissement annuel, a indiqué le même rapport, précisant que la demande totale de liquides devrait atteindre 97,7 millions de barils/jour en 2021.

La demande mondiale de pétrole en 2020 devrait chuter de 8,9 millions barils/jour, une révision à la hausse de 100.000 barils/jour par rapport aux prévisions du mois dernier, selon le même rapport de l’Opep.

Le cartel a expliqué que la révision à la hausse reflète une demande de pétrole légèrement meilleure que prévu de la région de l’OCDE au second trimestre 2020, qui a plus que compensé les ajustements à la baisse de la demande de pétrole hors OCDE au cours du même trimestre.

La valeur du panier de référence de l’Opep a augmenté de 47% en juin pour le deuxième mois consécutif, se terminant au-dessus de 37 dollars/baril pour la première fois depuis février, a indiqué le rapport, soulignant que sa valeur a plus que doublé par rapport au creux d’avril. Sur une base mensuelle, le panier de référence a augmenté de 11,88 dollars à 37,05 dollars/baril, en hausse de 47,2%.

Pour rappel, le prix du brut algérien, le Sahara Blend, a gagné 9,23 dollars en mai dernier, passant de 17,08 dollars/baril en avril, à 26,31 dollars/baril, soit une hausse de 54,03%, avait indiqué l’Opep dans son rapport mensuel du mois de mai.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine