HomeActualitéNationalKamel Beldjoud reçoit l'ambassadrice américaine : l'ouverture d'une ligne Alger-New-York évoquée

Kamel Beldjoud reçoit l’ambassadrice américaine : l’ouverture d’une ligne Alger-New-York évoquée

Le ministre des Transports, Kamel Beldjoud, a reçu, ce lundi, l’ambassadrice des Etats-Unis en Algérie, Mme Elizabeth Moore Aubin.

Selon un communiqué du ministère des Transports, au cours de cette rencontre, les deux parties ont discuté « des moyens de renforcer les relations entre les deux pays dans divers domaines liés au secteur des transports ».

Il a également été convenu de continuer à organiser des réunions « afin de faire progresser les relations de coopération » entre les deux pays.

L’ouverture d’une ligne entre Alger et New-York évoquée

De son côté, la diplomate américaine a fait savoir que l’ouverture d’une ligne entre Alger et New-York a été évoquée lors de cette rencontre.

« J’ai apprécié la rencontre avec le ministre des Transports Kamel Beldjoud pour discuter des opportunités de coopération américano-algérienne », a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

Et de préciser : « Nous convenons qu’un vol direct entre Alger et NYC (New-York City, ndlr) a un vaste potentiel pour les économies et les populations algériennes et américaines ».

En septembre dernier, lors d’une visite dans la wilaya de Djelfa, Mme Aubin s’était exprimée sur l’importance de l’ouverture d’une ligne aérienne directe entre l’Algérie et les Etats-Unis (ligne directe Alger-New-York).

L’ambassadrice américaine avait estimé que l’ouverture d’une ligne directe entre New-York et Alger a un intérêt économique pour les deux parties.

Selon Mme Aubin, l’entrée en service de cette ligne permettra de rallier les deux villes 16 heures en vol direct, et les voyageurs n’auront pas à transiter par une autre ville et à mettre 3 jours pour se rendre d’Alger à New York et vice-versa.

« Nous sommes vraiment impatients de construire cette ligne directe de New York à Alger et nous espérons que cela se produira bientôt », avait-t-elle dit.

En juin dernier, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, s’était également exprimé sur ce sujet.

« Nous sommes prêts à ouvrir une liaison aérienne directe entre Alger et New York », avait-il déclaré dans son discours d’inauguration de la Foire internationale d’Alger dans sa 53e édition.

Rappelons que l’ouverture d’une ligne aérienne directe entre l’Algérie et les Etats-Unis est un projet de longue date, qui n’arrive pas à voir le jour.

En octobre 2019, l’ancien PDG d’Air Algérie, Bekhouche Alleche, avait expliqué, dans un entretien accordé à l’agence APS, que la compagnie aérienne était « prête » à se lancer sur le marché américain, « sous réserve d’une autorisation par les autorités aéronautiques américaines, qui conditionne cet accord par l’accomplissement de certains préalables, dont l’audit de l’autorité aéronautique algérienne ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine