HomeEntreprises-ManagementEnasel : exportation de sel vers le Niger

Enasel : exportation de sel vers le Niger

L’entreprise nationale des sels (Enasel) a entamé, récemment, l’exportation de 9.600 tonnes de sel destiné à la tannerie, vers le Niger.

C’est le PDG de cette entreprise, Nabil Meghlaoui, qui l’a annoncé ce jeudi 10 mars, en marge du Salon africain des affaires (SADA 2022), ouvert mercredi, au Centre des conventions « Mohamed Benahmed » d’Oran.

« Quelque 2.000 tonnes de sel ont déjà été acheminées par route vers le Niger à partir de Tamanrasset. La quantité restante sera expédiée, au fur et à mesure, dans les prochaines semaines », a-t-il déclaré à l’agence APS.

Selon la même source, l’Enasel a déjà exporté ses produits vers des pays européens, notamment du sel pour déneiger, et prospecte actuellement de nouvelles opportunités vers des pays africains.

« Nous espérons pénétrer le marché africain dans le contexte actuel de plus en plus favorable et prometteur », a indiqué Nabil Meghlaoui, ajoutant que la finalisation de la route transsaharienne et l’entrée en vigueur de la zone de libre échange continental africain (Zlecaf), sont des facteurs « susceptibles de booster les échanges interafricains » et « encourager » le partenariat entre ses pays.

Par ailleurs, le PDG de l’Enasel a estimé que les nouveaux produits lancés par l’entreprise comme le sel pharmaceutique et les pastilles pour le traitement des eaux notamment, sont en mesure de réduire la facture des importations, ces deux produits provenaient, jusque-là, de l’étranger.

Pour sa part, le directeur commercial de l’entreprise Enasel, Nouri Tayeb, a indiqué que l’importation de sel pharmaceutique et des pastilles pour le traitement des eaux coûte aux caisses de l’Etat pas moins de 3 millions d’euros annuellement.

« Leur production locale va permettre de réduire ces dépenses de manière significative », a-t-il précisé.

Une nouvelle raffinerie spécialisée dans la production de sels de haute qualité, avec une capacité annuelle de 80.000 tonnes, a été inaugurée en janvier 2021 à Biskra.

Elle dispose d’unités spécialisées dans la production du sel pharmaceutique et des pastilles de traitement de l’eau, a-t-on rappelé de même source.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine