Algérie Poste : Fin de la grève

Algérie Poste : Fin de la grève

Algérie Poste a annoncé, ce samedi 17 avril 2021, la fin de la grève des travailleurs déclenchée lundi dernier la veille du premier jour de Ramadan qui a commencé mardi dernier.

« Reprise du travail dans les bureaux de poste à travers le territoire national », a indiqué Algérie Poste sur ses pages sur les réseaux sociaux.

Algérie Poste a également publié des images de différents bureaux de poste où le travail à repris le plus normalement aujourd’hui.

Jeudi, la direction générale d’Algérie Poste a appelé les travailleurs grévistes à rejoindre « immédiatement » leurs postes et a brandi la menace de licenciement à leur encontre. « Face à la poursuite du mouvement de grève illégal au niveau de certains bureaux de poste, ce qui a empêché les citoyens de retirer leurs salaires et leurs pensions notamment en ce mois de ramadan, Algérie Poste porte à la connaissance des travailleurs grévistes, qui ne rejoindrons pas leurs postes, que les procédures légales et organisationnelles en vigueur seront appliquées à leur encontre dont le licenciement sans préavis et sans indemnisation », a-t-elle menacé dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, précisant que « les cas d’arrêt de travail au niveau de tous les bureaux de poste sont suivis et enregistrés de façon continue ».

La direction générale d’Algérie Poste a également rappelé que « la décision rendue par le tribunal de Dar El Beida le 13 avril 2021 considère illégal, le mouvement de grève enregistré dans certains bureaux de postes depuis le 12 avril 2021 », a conclu le communiqué.

Les travailleurs d’Algérie Poste ont déclenché un mouvement de grève depuis lundi dernier à la veille du mois de ramadan. Ils revendiquent le versement de leur prime d’intéressement et la prise en charge de leurs revendications en suspens depuis des années. Ce revendications consistent en : le versement des primes de rendement individuel et collectif, des heures travaillées pendant le weekend, la réintégration des travailleurs suspendus ou licenciés, la régularisation des dossiers des postiers qui exercent des fonctions autres que celles définies dans les documents de nomination au poste.

L’intervention de la directrice générale d’Algérie Poste n’a pas convaincu les grévistes qui ont décidé de poursuivre leur mouvement. Dans une vidéo diffusée dans la soirée de lundi sur les réseaux sociaux, la DG a assuré que la prime d’intéressement sera versée durant le mois de ramadan en cours et que les autres revendications dépendaient de l’installation du syndicat de l’entreprise.

Dans un communiqué publié mercredi soir, la direction générale d’Algérie Poste a indiqué avoir « rempli son premier engagement en versant la première tranche de la prime d’encouragement », soulignant avoir procédé à l’installation du comité national chargé de la préparation de la conférence nationale élective du syndicat de l’entreprise, en vue de prendre en charge les problèmes socioprofessionnels et préparer la tenue de la conférence.

Colloque MDI