Tosyali Algérie va réaliser une usine de production d’acier destiné à l’industrie automobile et à l’électroménager

Tosyali Algérie : 18 000 tonnes de rond à béton expédiées vers le Canada

Tosyali Algérie, implanté à Bethioua (wilaya d’Oran), prévoit le lancement, au début de l’année 2021, de la réalisation d’une usine de 120 hectares dédiée à la production de l’acier plein, destiné notamment à l’industrie automobile et à l’électroménager, avec une capacité de production d’environ 2 millions de tonnes/an.

C’est ce qu’a fait savoir, mardi, Alp Topcuoglu, membre du Conseil d’administration de la société de gestion de cette aciérie cité par l’agence officielle.

Selon la même source, l’entrée en service de cette future usine permettra de combler les besoins des sociétés de sous-traitance et des petites entreprises, relevant ainsi le taux d’intégration dans le domaine industriel tout en contribuant à la réduction de la facture d’importation de ce produit.

Une unité d’enrichissement de minerai prévue au complexe sidérurgique

Au cours d’une visite guidée à l’usine « Tosyali », organisée au profit des représentants des organes de presse, Alp Topcuoglu a fait savoir qu’une unité d’enrichissement de minerai est prévue au niveau du complexe sidérurgique.

Il a précisé que les travaux sont en cours pour la réalisation de cette unité dotée d’une capacité de production de 4,5 millions de tonnes/an, dont la réception est prévue à la fin de l’année en cours avant sa mise en service début 2021.

Soulignant que la future unité de production s’ajoutera aux neuf autres déjà opérationnelles à « Tosyali », le même responsable a fait savoir qu’une enveloppe financière de 80 millions de dollars est consacrée à la concrétisation de cette opération qui permettra au complexe de se défaire de l’importation du produit utilisé dans la fabrication de différents types de fer.

Prévisions d’exportation de 160 000 tonnes de fer en 2020

Sur le plan commercial, « Tosyali » a exporté plus de 34.000 tonnes de divers types de fer, dont plus de 31.000 tonnes de fer de construction aux Etats-Unis d’Amérique, en Grande-Bretagne et au Canada, et environ 3.000 tonnes de tuyaux en fer vers l’Angola.

Les responsables du complexe tablent encore cette année sur l’exportation de quelque 160.000 tonnes de fer, d’une valeur totale de plus de 100 millions de dollars, tandis que pour l’année 2021 les ambitions sont affichées pour l’exportation de 400.000 tonnes, a-t-on signalé.

Pour rappel, « Tosyali » a atteint une production totale d’environ 3 millions de tonnes de fer en 2019

MDI School