Tonic Industries : Les 2400 travailleurs du groupe en grève depuis un mois

Tonic Industries : Les 2400 travailleurs du groupe en grève depuis un mois

Les travailleurs du Groupe public de l’industrie de papier et d’emballage « TONIC Industrie » de Tipasa poursuivent toujours leur grève ouverte enclenchée depuis le 17 février dernier, malgré les appels pour la reprise du travail lancés par la section syndicale de l’UGTA, rapporte l’agence officielle.

En effet, les travailleurs au nombre de prés de 2.400, campent toujours sur leur position et refusent de reprendre le travail, jusqu’à « proposition de solutions définitives et sérieuses », disent-ils, à la crise à laquelle fait face ce groupe, leader de l’industrie du papier en Algérie, et comptant 11 unités de production.

Les travailleurs estiment que les décisions prises par le conseil d’administration sont des « mesures de bricolage », a indiqué à l’APS le représentant de la section syndicale de l’UGTA, Farid Zirarki.

Ajoutant que ces derniers ont rejeté les appels du syndicat pour la reprise du travail, à cause de ce qu’ils ont qualifié du « désordre régnant dans le versement des arriérés des salaires, au moment ou aucune fiche de paye ne leur a été remise », a-t-il expliqué.

Ils ont également exprimé leur crainte, le versement des arriérés de salaires a été pris en charge par le Conseil d’administration et non par le service des salaires de l’administration générale du groupe, actuellement à « l’arrêt et dans une grande confusion dans les comptes », a souligné le même responsable.

Les travailleurs s’interrogent, en outre, sur « le degrés du sérieux de l’administration à trouver des solutions efficaces, de même que sur le sort des salaires de février et du mois de mars en cours, outre le flou entourant leur avenir », selon la même source.

La section syndicale du groupe a initié, aujourd’hui lundi, une rencontre avec les directeurs des unités de production, en coordination avec les travailleurs, en vue de l’examen des développements de la situation et des solutions pour y faire face.

Le Groupe public de l’industrie de papier et d’emballage « TONIC Industrie » de Tipasa avait annoncé, jeudi dernier, une somme de mesures pour le règlement des arriérés des salaires des travailleurs, et mettre un terme à leur grève ouverte, qui en est à sa 4eme semaine.

Le Conseil d’administration a pris des mesures pour le règlement des arriérés des salaires non versés depuis octobre dernier, et constituant l’une des principales causes de cette grève ouverte, avait indiqué précédemment, à l’APS, la directrice de la communication auprès du Groupe, Nabila Ouchar.

Elle a fait part du versement de 30% des arriérés des salaires des mois d’octobre et novembre, avec le règlement de la totalité du mois de décembre.

Le salaire du mois de janvier 2020 sera versé le 15 mars au plus tard, avait-elle assuré.

Au sujet du 2eme volet des revendications des travailleurs, Mme. Nabila Ouchar a rappelé que le dossier du crédit à l’exploitation auprès de la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR) en est à la phase finale et que l’accord de principe signifié au groupe « Tonic industrie « , en vue de la prise en charge des questions de l’importation des matières premières et des pièces détachées.

La responsable a, par la même, lancé un appel à tous les travailleurs les invitant à reprendre l’activité, eu égard au préjudice financier considérable subi par le groupe qui a déjà un déficit de 10 Mds DA, au moment ou son capital ne dépasse pas les 30 Mds DA.

MDI School