L’usine de véhicule de Thakout demande le déblocage de sa marchandise au port

TMC

L’usine d’assemblage de véhicules de la marque Hyundai Tahkout Manufacturing Company, (TMC) demande au Douanes algérienne le déblocage de 582 conteneurs de kits véhicules SKD, arrivés au port de Mostaganem en 2019.

Dans une lettre adressée à la direction Générale des Douanes Algériennes, les responsables du TMC demandent le déblocage des KITS véhicules SKD qui sont au port de Mostaganem et domicilié en 2018, pour un montant de 38,24 millions de dollars.

Dans le courrier, il est précisé que depuis le début de 2019, TMC, dont le gouvernement a accordé un quota de 360 millions de dollars d’importation de kits d’assemblage de véhicules, n’a consommé que prés de 23% de son quota, soit 84.29 millions de dollars, dont 46.04 millions de dollars en 2019.

Les responsables de TMC soulignent également, que leur agrément (N°389 délivré le 19 septembre 2018) n’expire dans près de deux mois (18 septembre 2019), d’où la nécessité de dédouaner la totalité de la marchandise domiciliée en 2018 et en 2019 bloqué encore à ce jour afin de pouvoir procéder à leur assemblage et montage et commercialisation ce qui permettra aux 1400 employés de rejoindre leur poste de travail.

MDI Alger

Pour précision, depuis les restrictions imposées sur les quotas des importations des kits d’assemblage, et la mise en détention des patrons du Groupe Tahkout, l’usine TMC de Tiaret est à l’arrêt total, mettant en péril pas moins de 1400 emplois.

Bessa, Résidence la Pinède