Qualité des produits agricoles algériens : Le Gouvernement rassure et tacle le Maroc

produits agricoles algériens

Le Gouvernement, par le biais du Ministère de l’agriculture a rassuré, ce mercredi 16 janvier 2019, quant à la qualité des produits agricoles algériens, tout en taclant le Maroc qui s’est attaqué récemment aux exportations agricoles de l’Algérie.

Les cas des produits algériens destinés à l’exportation et qui avaient été retournés par certains pays, «n’ont aucun lien avec la qualité du produit, mais sont plutôt liés à des lacunes ou des irrégularités dans les procédures légales et administratives et les opérations d’emballage et d’étiquetage concernant l’opérateur exportateur», a affirmé à l’agence officielle, le Secrétaire général au ministère de l’Agriculture, du Développement durable et de la Pêche, Kamel Chadi.

Selon lui, le secteur de tutelle œuvre à éviter la récurrence de ces cas, en dispensant une formation aux opérateurs exportateurs. «Actuellement, nous œuvrons à accompagner les agriculteurs et les exportateurs afin de leur permettre d’exporter leurs produits sans problèmes», a précisé M. Chadi, lors d’une rencontre avec des acteurs intervenants dans la filière tomate en conserve dans le cadre de l’une journée d’évaluation de la filière.

Il a jouté que, «le secteur œuvrait à équiper des laboratoires agréés afin de procéder à des analyses d’échantillons dans le pays».

«Concernant les données relatives à l’utilisation des engrais, des pesticides et des médicaments, l’Algérie respecte ces normes, comparé à certains pays voisins et amis limitrophes et amis», a en outre fait savoir le même responsable.

Pour rappel, dimanche dernier, le média marocain «Le360.ma», s’est attaqué aux produits agricoles algériens exportés, tout en mettant en garde la Mauritanie quant à la mauvaise qualité et les risques sanitaires qui pourraient provenir des fruits et légumes algériens.

«Interdits sur les marchés mondiaux, Les produits agricoles algériens débarquent en Mauritanie», avait titré le média propagandiste marocain.

«Indésirables en Europe, en Amérique du nord, en Russie, dans les pays du Golfe, en Tunisie… les produits agricoles algériens viennent d’inonder ces derniers jours les marchés du nord de la Mauritanie. En attendant d’en faire de même au Sénégal. Attention danger !», avait-il écrit.

En mettant en garde les autorités mauritaniennes qui «feraient bien de jeter un regard méticuleux sur les produits agricoles algériens qui viennent de débarquer dans le nord du pays. Il y va de la santé de leurs citoyens car ces produits peuvent constituer un danger réel pour la santé publique».

MDI Alger

Rappelons également que, la polémique sur la qualité des produits agricoles algériens exportés a éclaté en juin dernier, suite aux déclarations du président de l’Association nationale des exportateurs algériens (Anexal), Ali Bey Nasri, qui avait révélé le refoulement de cargaisons de dattes, de tomates et de pommes de terre algériennes par la France, la Russie, le Canada  et le Qatar, en raison de la sur-utilisation de pesticides.

Bessa, Résidence la Pinède