HomeActualitéNationalAin Defla: 67 demandes d'investissement dans l’aquaculture depuis 2021

Ain Defla: 67 demandes d’investissement dans l’aquaculture depuis 2021

Soixante-sept demandes d’investissement dans l’aquaculture ont été enregistrées au cours des deux dernières années par la direction de la pêche et de l’aquaculture (DPA) de la wilaya d’Ain Defla, rapporte ce samedi l’agence officielle.

« Sur les 67 demandes d’investissement dans l’aquaculture, 18 ont été déposées au niveau de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (ANADE), 24 à l’Agence nationale de gestion du microcrédit (ANGEM), tandis que 17 dossiers concernent l’investissement dans l’aquaculture intégrée à l’agriculture », a déclaré à l’APS, le premier responsable du secteur, Abdelhakim Lazaar.

Le responsable a ajouté dans le même contexte que plusieurs investisseurs intéressés par ce créneau ont déjà finalisé les études de leurs projets et attendent « l’octroi d’un foncier qui leur permettra de concrétiser et de lancer leurs unités de production », a-t-il souligné.

M. Lazaar a relevé que l’un des axes sur lesquels repose la stratégie du secteur consiste à créer des zones d’activités aquacoles à travers la wilaya pour la domiciliation des projets d’investissement, indiquant que l’identification de ces zones a déjà commencé à travers plusieurs communes et qu’elles seront présentées à la commission d’octroi des concessions qui étudiera la faisabilité et l’opportunité de leur création.

Le secteur mise également sur l’investissement dans l’aquaculture intégrée à l’agriculture qui a déjà porté ses fruits à Ain Defla, relève M. Lazaar, assurant qu’une trentaine de bassins agricoles, à travers la wilaya, ont été déjà ensemencés avec des alevins de tilapia et de carpe.

Le directeur affirme que le développement du secteur de la pêche et de l’aquaculture, au niveau local, « doit se faire à travers l’investissement privé », indiquant que ses services « sont en train de travailler avec des personnes qui ont les fonds nécessaires et des terrains pour se lancer dans ce créneau ».

Il a noté, par ailleurs, que l’opération de vente promotionnelle de la daurade et le Tilapia se poursuivait toujours au niveau des poissonneries d’Ain Defla et de Khemis Miliana et dans d’autres points de vente ouverts à travers la wilaya.

Six (06) concessionnaires exploitent les 5 barrages hydrauliques de la wilaya d’Ain Defla, avec une production annuelle de près de 300 tonnes de poisson, a-t-il souligné.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine