HomeActualitéNationalBatna: l’auteur de l'agression d'une enseignante placé en détention provisoire au pavillon...

Batna: l’auteur de l’agression d’une enseignante placé en détention provisoire au pavillon des mineurs

L’auteur de l’agression à l’arme blanche contre une enseignante du CEM de la commune de Taxlent (Batna), a été placé samedi en détention provisoire, a indiqué un communiqué émanant du procureur de la République près le tribunal de N’gaous relevant de la Cour de justice de Batna.

Le communiqué indique que « dans un souci d’informer l’opinion publique sur les affaires suscitant son intérêt en vertu des dispositions de l’article 11 du code des procédures pénales et suite au communiqué du procureur de la République près le tribunal de N’gaous du 11 janvier 2023 sur les faits d’agression d’une enseignante de langue arabe (B.CH.R) par le mineur (A.H), élève en quatrième année moyenne, par un coup de poignard dans le dos, il a été procédé, samedi 14 janvier 2023, selon la poursuite des procédures, à la présentation devant nous des parties en application de nos instructions ».

Après l’examen légal du dossier des procédures, a ajouté le communiqué, une requête a été rédigée à l’adresse du juge instructeur chargé des mineurs près le tribunal de N’gaous pour crime de tentative d’homicide volontaire avec préméditation, faits punis par les articles 30, 254, 255, 256, 257 et 261 du code pénal après examen des articles 59, 61,62, 64 et 69 de la loi relative à la protection de l’enfant, avec demande d’ordre de placer l’accusé en détention préventive au pavillon des mineurs et conservation des saisies du dossier.

Dans son communiqué, le procureur de la République a indiqué qu’ »après examen du dossier des procédures, l’audition de l’accusé et des témoins des faits et l’examen juridique du dossier des procédures, le juge instructeur chargé des mineurs près le tribunal de N’gaous a ordonné de placer l’accusé en détention préventive au pavillon des mineurs ».

« Suite à quoi, l’enquête juridique suit son cours pour élucider toutes les circonstances entourant l’affaire », a-t-on relevé.

A rappeler que l’enseignante de langue arabe (B.CH.R) au CEM de la commune de Taxlent (Batna) a été poignardée dans le dos mercredi dernier par un élève de quatrième année moyenne du même établissement.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine