Homela deuxFlambée des prix des produits sidérurgiques : le DG d'El Hadjar donne...

Flambée des prix des produits sidérurgiques : le DG d’El Hadjar donne une explication

Le directeur général du complexe sidérurgique d’El Hadjar, Lotfi kamel Manaâ, s’est exprimé, mardi, sur la raison de la flambée des produits sidérurgiques. Selon lui, la hausse des prix du coke (résidu de charbon) sur le marché international qui est à l’origine de la flambée récente des prix des produits sidérurgiques.

« C’est la hausse des prix des matières premières utilisées dans les hauts fourneaux, notamment le coke, qui est à l’origine de l’augmentation excessive des prix des produits sidérurgiques », a déclaré M. Manaâ, sur les ondes de la Radio Chaine 2 (d’expression amazigh), en précisant que le prix du coke, qui est un produit boursier, « est passé de 300 dollars US en févier dernier à 650 dollars US aujourd’hui ».

Le coke, un combustible obtenu par thermolyse de la houille, est principalement utilisé en sidérurgie pour réduire le minerai de fer dans le haut fourneau afin d’obtenir la fonte, qui est ensuite transformée en acier.

Bonne reprise de la production en 2021

Par ailleurs et concernant la reprise de la production de cette filiale du Groupe Sider, M. Manaâ, a relevé qu’elle avait « bien démarré » durant le 1er semestre de l’année en cours, « avec un taux de 60% de la capacité théorique de production, estimée à 800.000 tonne/année », (soi 480.000 tonnes de produits ferreux).

La production durant l’année 2020 n’a pas dépassé 300.000 tonnes à cause de la crise sanitaire due à la pandémie du nouveau coronavirus, dira-t-il. L’activité principale du complexe est la fabrication de produits plats et longs, à l’instar des bobines et tôles d’aciers, rond à béton et tubes sans soudure.

Concernant le volet exportation, M. Manaâ a fait savoir que le complexe a réussi à exporter durant le 1er semestre de l’année en cours 108.000 tonnes de produits finis, contre 152.000 tonnes durant toute l’année 2019 et 90.000 tonnes en 2020. Le premier responsable du complexe, dépendant du portefeuille du groupe IMETAL, a relevé que les produits de son entreprise sont exportés vers plusieurs pays à travers le monde. 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine