Attar : « Baisse des revenus des hydrocarbures à 14,6 milliards $ fin septembre »

Attar :

Le ministre de l’Énergie, Abdelmadjid Attar, a révélé que les revenus de l’État provenant des exportations d’hydrocarbures avaient baissé à 14,6 milliards de dollars à la fin septembre 2020, soit une baisse de 41% par rapport à la même période l’an dernier, rapporte ce mardi 3 novembre 2020 le site El Bilad.

Le ministre de l’Énergie a indiqué lors de son intervention devant la commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale, qu’une redevance a été établie sur la consommation de carburant des véhicules et camions à chaque sortie dans les zones frontalières pour compenser la différence entre le prix indiqué et le prix réel du carburant (essence et diesel), cette mesure visant à contenir le phénomène de contrebande dans les wilayas frontalières.

Concernant le groupe Sonatrach, l’enveloppe allouée pour soutenir les prix des carburants importés pendant la période 2015-2020, selon le ministre de l’Énergie, s’élevait à environ 897 milliards de dinars, dont 145 milliards de dinars en 2020.

Afin de compenser Sonatrach, le ministre a indiqué qu’on a proposé d’inclure dans la loi de finances 2021 une subvention de 138 milliards de dinars, mais elle a été rejetée par le ministère de tutelle faute de moyens, selon la même source.

Quant à Sonelgaz, ses pertes financières ont été estimées à environ 314 milliards de dinars sur la période entre 2015 et 2019, et pour pallier ce déficit structurel résultant de prix bas de l’électricité et du gaz qui ne couvrent pas le coût de cette énergie, le secteur, selon le ministre de l’Énergie, a introduit dans une loi de Finances pour l’année 2021, une demande de soutien d’un montant de 106 milliards de dinars pour Sonelgaz, dans le but d’atteindre son équilibre financier, mais le ministère des Finances l’a rejeté faute de moyens financiers, explique le même média.