25è vendredi : la mobilisation reste intacte dans plusieurs wilayas du pays

En ce 25è vendredi consécutif de mobilisation populaire, des milliers d’Algériens ont battu le bavé dans la capitale et dans d’autres régions du pays pour dénoncer le régime en place et réclamer plus de démocratie et de liberté dans le pays.

A Bouira, une foule importante est descendue dans la rue en scandant «Daoula Madania machi Askaria » (Etat civil et non militaire), « Gaid Salah dégage ».

A Tizi Ouzou, une foule immense a battu le pavé sous une chaleur étouffante, en scandant des slogans hostiles au pouvoir en place.


A Oran, des milliers de manifestants sont descendus dans la rue pour dénoncer le régime en place, en scandant : « y’en a marre des généraux », « rendez le pouvoir au peuple », ou encore « la désobéissance civile arrive ! ».

A Béjaia, les manifestants réclament le départ du régime et le respect de la volonté du peuple.

MDI Alger


A Batna, les manifestants scandent des slogans contre Krim Younes, le président du panel pour le dialogue national et la médiation, ainsi que contre le chef d’Etat-major, Gaid Salah.

Bessa, Résidence la Pinède