Gouvernement : Des mesures pour préserver les réserves de change

réserves de change

Le Gouvernement a annoncé avoir pris des mesures dans le but de réduire le déficit de la balance des paiements et la préservation des réserves de change.

Selon un communiqué publié sur le site du Premier Ministère, « le Gouvernement a tenu, ce mercredi 08 mai 2019, une réunion du gouvernement présidée par le Premier ministre, Monsieur Noureddine Bedoui, lors de laquelle le ministre des Finances a présenté un exposé sur les mesures à prendre pour réduire le déficit de la balance des paiements et la préservation des réserves de change à la lumière des résultats des travaux d’un comité composé de représentants des ministères des Finances, du Commerce et de l’Industrie ».

Pour ce faire, des décisions ont été prises pour réduire notamment la facture exorbitantes d’importations des collections CKD/SKD. « A l’issue des débats qui ont suivi, d’importantes décisions ont été prises portant notamment sur la réduction de la facture annuelle d’importation des kits CKD/SKD destinés au montage des véhicules touristiques et des kits destinés à la fabrication des produits électroménagers, électroniques et téléphones mobiles, et ce en veillant au strict respect des cahiers des charges y afférents », a précisé la même source.

Dans le même communiqué est indiqué que « le ministre des Finances a été chargé de formuler des propositions concrètes et pratiques, applicables lors du prochain conseil du gouvernement et relatives aux mesures susceptibles de réduire la facture d’importation des produits électroménagers et électroniques (dits produits blancs) ainsi que des téléphones portables », ajoutant dans le même contexte, que « les ministres des Finances et du Commerce ont été chargés d’élaborer une conception sur les mécanismes juridiques permettant au citoyen d’importer les véhicules d’occasion. »

La décision de prolongation du paiement différé de la valeur des importations approuvée

Parmi les mesures prises, la décision de prolongation du paiement différé de la valeur des importations. « Pour rationaliser l’importation et préserver les réserves de change, le Gouvernement a approuvé la décision portant prolongation, à long terme, du paiement différé de la valeur des importations en vigueur au profit de certains secteurs d’activité à condition que ce délai ne dépasse pas, dans tous les cas, une année, en vertu de ce qui est en vigueur dans le cadre des échanges commerciaux internationaux », selon la même source.

Le Gouvernement a décidé également « l’accélération du processus d’élaboration d’un cahier de charge concernant l’activité d’assemblage des appareils électroménagers et électroniques, dans le respect des normes et conditions régissant cette activité, notamment le taux d’intégration, le recrutement de la main-d’œuvre locale et l’exigence de l’exportation ».

Il a été décidé également « l’amendement du décret exécutif de 2000 fixant les conditions d’identification des activités de production à partir de collections destinées aux industries de montage et aux collections dites CKD, devant être limité aux composants essentiels du produit, en intégrant la sous-traitance et en déterminant la durée pour bénéficier des différentes mesures incitatives ».

MDI Alger

En outre, le Gouvernement a décidé « l’engagement de la mise en œuvre des mesures incitatives prévues par la loi des Finances 2017 à travers l’accélération de la promulgation de l’arrêté interministériel y afférent outre la promulgation de l’arrêté interministériel, en cours d’élaboration, fixant le taux d’intégration dans le domaine d’activité relatif à l’assemblage et au montage ».

Bessa, Résidence la Pinède