Le complexe sidérurgique de Bellara opérationnel d’ici fin 2019

complexe sidérurgique de Bellara

Le projet du complexe sidérurgique de Bellara (Jijel), fruit d’un partenariat entre l’Algérie et le Qatar, devrait être pleinement opérationnel durant le quatrième trimestre de l’année 2019, a annoncé ce dimanche le conseil d’administration de la société minière Qatar Mining Company, selon le média qatari The Peninsula.

Le taux de finalisation de l’usine est achevée à environ 96%, selon le même média qui précise que le projet sera achevé et pleinement opérationnel au quatrième trimestre de cette année (T4 2019). Considérée comme l’une des plus grandes unités au monde, l’unité de réduction directe entrera en service.

L’usine produira 2 millions de tonnes d’acier renforcé de différentes tailles en fonction des besoins du marché local algérien, avec une possibilité d’exporter certaines quantités sur les marchés internationaux, précise la même source. Le nombre d’employés dans l’usine atteint actuellement plus de 750 personnes, et devrait atteindre 1 800 directs et plus de 5 000 emplois indirects d’ici la fin du projet.

MDI Alger

Le complexe sidérurgique de Bellara est détenu par la société Algerian Qatar Steel (AQS), une joint-venture entre l’Algérie (46% pour Sider, 5% pour le FNI) et Qatar Steel International (QSI, 49%).

Bessa, Résidence la Pinède