Levée d’immunité : Ould Abbes entrave le travail de la commission juridique du Sénat

Djamel Ould Abbès
Djamel Ould Abbès

Cité dans des affaires de corruption, Djamel Ould Abbes exerce des pressions sur la commission juridique au niveau du Conseil de la nation afin de ne pas comparaître et répondre devant la commission sur les accusations dont-il fait l’objet.

Selon le sénateur du FLN Abdelwahab Benzaim, « Ould Abbes exerce actuellement des pressions sur les membres de la commission juridique en sa qualité de vice-président pour éviter l’examen de son dossier ».

« Mais les membres de la commission sont déterminés à répondre à la saisine de la justice et éplucher son dossier et considèrent que la justice est au-dessus de tous », précise Abdelwahab Benzaim dans une déclaration faite pour TSA.

Ould Abess, ainsi que Said Berkat, sont cités dans des affaires de corruption, et la justice a saisi le Conseil de la nation afin de lever l’immunité parlementaire sur les deux sénateurs afin de les traduire devant le tribunal et répondre sur leurs actes dans des affaires de dilapidation de deniers publics.

Ould Abbes avait refusé la proposition du bureau du sénat, d’abandonner volontairement son immunité, mais il a refusé, de ce fait, la commission juridique, dont il est vice-président a était saisie et procédéra dans peu de temps dans la procédure de la levée d’immunité des deux sénateurs.