Hausse de 300% des cigarettes de contrebande algériennes introduites en France

Les flux de cigarettes fabriquées légalement en Algérie et introduits en contrebande en France ont augmenté de 300 % entre 2012 et 2016, a relevé le député européen Tomas Zdechovsky dans une tribune publié dans le journal français «Le Monde».

Ce qui prive, selon lui «les budgets français et européen d’autant de taxes, qui se comptent en milliards d’euros»

Se basant sur une étude du think tank britannique Royal United Services Institute, le député européen a alerté sur «la nécessité de lutter contre ce commerce illégal».

«Les flux de cigarettes illicites vers l’Union européenne (UE) continuent de prospérer. La France est l’Etat membre le plus touché, avec la plus grande quantité de cigarettes illicites présentes sur son territoire», selon la même étude mise en avant par Tomas Zdechovsky.

Kia Sportage

Ce rapport dévoile que 7,61 milliards de cigarettes en circulation sont illicites, soit plus d’une cigarette consommée sur dix (13 %). Un quart de ces cigarettes illégales proviennent de l’Algérie (2,4 milliards).

Bessa, Résidence la Pinède