Sur les 30 banques cotées les plus importantes d’Afrique, 23 ont vu leur valorisation boursière baisser en 2018

bourses africaines

La valorisation boursière des 30 plus importantes banques cotées sur les bourses africaines, a atteint 119,8 milliards à la fin de l’année 2018, a pu constater l’Agence Ecofin des données disponibles sur ces marchés financiers. Pris au taux de change du 31 décembre, cela représente une hausse de 3,4% seulement, sur les 115,4 milliards $ de valorisation boursières à la même période en 2017. 

A l’analyse, les variations de changes dans la plupart des pays de la région ne sont pas les seules à blâmer. Même en monnaie locale, très peu de ces banques ont vu leurs capitalisations boursières progresser de manière significative.

Dans le top 3 des meilleures performeuses, on retrouve Stanbic IBTC, la filiale au Nigéria du groupe sud-africain Standard Bank avec une progression de 28,3%. Elle est suivie de deux banques tunisiennes, notamment Banque de Tunisie et Banque Attijari de Tunisie dont les capitalisations boursières ont connu des améliorations respectives de 23,03% et 19,7%. Au final, seulement 4 autres banques (Les sud-africaines Nedbank Group et Capitec Bank Holdings, ainsi que First National Bank Botswana, Qatar National Bank Egypt), ont connu une évolution positive de leurs valeurs boursières en 2018. 

Le reste des 23 autres banques de l’échantillon analysé, a reculé sur leurs marchés financiers respectifs.

Les pires performances ont été enregistrées par le Nigérian Access Bank récent acquéreur de sa rivale Diamond Bank, qui a quand même perdu 34,9% de valeur boursière en un an. Viennent ensuite United Bank for Africa un autre groupe nigérian, et l’Egyptien EFG Hermes, qui ont respectivement perdu 23,8% et 19,7% sur la période. 

Au-delà de ces performances, la plus importante banque cotée d’Afrique demeure le groupe sud-africain Firstrand, dont la valorisation boursière était de 23,5 milliards $ au 31 décembre 2018. Il est suivi de Standard Bank qui a terminé sur une valorisation de 18 milliards $. Le premier groupe bancaire coté d’Afrique francophone, Attijariwafa Bank, était troisième, avec une valorisation estimée à 9,9 milliards $. Nedbank et Barclays Africa Group (ABSA Bank Group) bouclent ce top 5 des banques les plus valorisées d’Afrique.

Hyundai

Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède