Importations : Une liste des fruits soumis au DAPS circule chez les opérateurs de l’import-export

facture d'importation des produits alimentaires

La liste des produits qui seront soumis au Droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS) a commencé à fuiter. En effet, une liste de fruits qui seront soumis à cette nouvelle taxe a déjà atterri chez les opérateurs de l’import-export nationaux et étrangers, a rapporté ce jeudi le journal en ligne TSA, qui  publié un document consistant en cette liste qui circule actuellement parmi les opérateurs économiques.

Selon la même source, «la liste des fruits soumis au DAPS qui circule actuellement prévoit ainsi des taxes d’importation à un taux de 200% pour des fruits frais tels que les dattes,  figues, ananas,  avocats, oranges, mandarines, pommes, poires, citrons, kiwis, fraises, pastèques, framboises, figues de barbarie, abricots, cerises et autres melons».

La liste prévoit aussi des taux de «60% pour les noisettes sans coque et de 80% pour les noix de cajou et les noix communes sans coque», a ajouté la même source.

Pour rappel, le DAPS a été institué dans la loi de Finances 2018, pour remplacer la liste des 850 produits interdits à l’importations instauré depuis le début de l’année en cours par le Gouvernement. Ce mesure vise à taxer fortement certains produits finis interdits actuellement d’importation, et vise aussi à protéger la protéger la production nationale.

Kia Sportage

Récemment, le Directeur de suivi des échanges extérieurs au Ministère du commerce Messaoud Beggah, a fait savoir que la lise de ces produits soumis au DAPS est fin prête et que l’arrêté ministériel et le décret exécutif seront publiés dans les prochains jours.