PLF 2019 : des crédits pour sauver la Caisse Nationale des Retraites

Caisse nationale des retraites
Mourad Zemali, Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité Sociale

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali, a révélé, hier, en présentant le budget de son secteur devant la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée populaire nationale (APN), que le projet de loi de Finances 2019 autorisait le Fonds national d’Investissement (FNI) à octroyer des crédits au profit de la Caisse nationale des retraites (CNR) en vue de soutenir ses capacités de couverture des pensions de retraite et lui permettre de préserver ses équilibres financiers, à des taux d’intérêt pris en charge par le Trésor public à long terme, allant jusqu’à 40 ans.

M. Zemali a déclaré que ce Fonds avait enregistré un déficit depuis 2014, estimé à 155,1 milliards de dinars en 2014, pour atteindre 336,8 milliards de dinars en 2016 et 479,1 milliards de dinars 2017. Il a indiqué que « l’affectation exceptionnelle de 500 milliards de dinars accordée par l’État en 2018 pour maintenir l’équilibre du système de sécurité sociale a permis le paiement de pensions et de pensions de retraites ».

 Il a ajouté que « les affectations octroyées au titre des dépenses de la solidarité nationale pour l’exercice 2019 sont estimées à 97,539 milliards de dinars consacrées à assurer la couverture sociale des franges vulnérables, notamment à travers une allocation complémentaire mensuelle au profit des retraités et des invalides et une revalorisation exceptionnelle des pensions de retraite dans le cadre de la CNAS et de la CASNOS ».

le ministre a indiqué que le montant destiné au financement forfaitaire des établissements de santé publics a augmenté de 8 milliards de dinars, soit 10% par rapport à 2018, pour atteindre 88 milliards de dinars en 2019, cette enveloppe est destinée à la prise en charge des assurés  sociaux.

S’agissant du budget de son secteur dans le cadre du PLF 2019 estimé à 181,093 milliards de dinars, le ministre a souligné que plus de 90% du budget de fonctionnement étaient destinés à la promotion de l’emploi, la modernisation de l’administration et la couverture sociale des franges vulnérables.

Kia Sportage

Par ailleurs, un budget de 49,1 milliards de dinars a été affecté, dans le cadre du projet de loi de finances 2019, au dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP).