Population mondiale : 68% de citadins en 2050 contre 55% aujourd’hui

population de la planète

D’ici à 2050, 68% de la population de la planète vivra dans des villes, contre 55% aujourd’hui, révèle une étude de l’ONU publiée mercredi, et selon laquelle le monde va faire face à une multiplication des mégapoles. Autrement dit, les deux tiers de la population mondiale vivront en milieu urbain dans une trentaine d’années. 

BtoB Ooredoo

En effet, les projections montrent que 2,5 milliards de personnes pourraient venir accroître la population dans les zones urbaines à cette échéance. Mais la quasi-totalité de cette augmentation se produira en Asie et en Afrique, et sera plus précisément concentrée en Inde, en Chine et au Nigeria, précise l’étude.

Ces trois pays représenteront ensemble 35% de la croissance des villes entre 2018 et 2050. D’ici à 2050, l’Inde aura 416 millions de citadins de plus, la Chine 255 millions et le Nigeria 189 millions.

A l’échelle de la planète, la population urbaine est globalement en pleine explosion. Les chiffres l’attestent: la population dans les villes est passée de 751 millions de personnes en 1950 à 4,2 milliards cette année. L’Asie accueille 54% des citadins du monde, suivie par l’Europe et l’Afrique avec 13% chacune.

Face à ce phénomène, le nombre de villes géantes va se multiplier rapidement. D’ici à 2030, la planète comptera 43 villes géantes avec plus de 10 millions d’habitants chacune.

Alors que Tokyo est actuellement la ville plus peuplée au monde, avec 37 millions d’habitants, suivie de New Delhi (29 millions), Shanghai (26 millions), Mexico et Sao Paulo (22 millions), mais aussi Le Caire, Bombay, Pékin et Dacca (20 millions d’habitants), la capitale japonaise sera bientôt doublée par son homologue indienne. L’inversion du classement devrait avoir lieu dans dix ans, en 2028, selon le rapport onusien. 

C’est également à ce moment-là que la population totale de l’Inde devrait dépasser celle de la Chine, pour en faire le pays le plus peuplé au monde. 

KIA RIO

AFP