Développement des startups : vers la généralisation de l’expérience d’Alger

jeunes inventeurs

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités Locales et de l’Aménagement du Territoire, Noureddine Bedoui, a annoncé, samedi à Alger, l’ouverture de la voie au niveau des 48 wilayas, à partir de l’année prochaines, devant les jeunes inventeurs aptes à créer des startups en vue de généraliser l’expérience de la wilaya d’Alger au niveau national.

Intervenant à l’occasion du lancement de la 2e édition du développement des startups d’Alger (Algiers Start-up Conférence), M. Bedoui a mis l’accent sur l’importance de tirer profit de l’expérience « réussie » de la wilaya d’Alger en matière de développement des startups pour sa généralisation aux 48 wilayas au profit des diplômés des universités et des instituts et des porteurs d’idées innovantes.

« Les pouvoirs publics œuvreront à vous  accompagner et à vous soutenir dans la concrétisation de vos projets », a déclaré M. Bedoui à l’adresse des jeunes promoteurs, présents en force à cette édition, ajoutant que leurs projets et leurs idées innovantes sont l’avenir de l’économie nationale et de l’investissement.

Présent à cette cérémonie en compagnie d’autres membres du gouvernement, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité Sociale, Mourad Zemalia affirmé que l’organisation de ce genre de conférence s’inscrit dans le cadre du plan d’action du gouvernement qui vise à encourager les investissements des jeunes générateurs de richesse et d’emploi.

Evoquant les facilités accordées par le gouvernement dans son plan d’action pour développer l’environnement entrepreneurial au profit des jeunes, M. Zemali a cité entre autres « les crédits et le financement bancaire sans intérêts et les avantages fiscaux et parafiscaux ».

Il a ajouté, à ce propos, que son département ministériel œuvrait au soutien de la création des micro-entreprises et à  l’accompagnement des porteurs de projets, notamment les propriétaires de startups dans les secteurs innovants et spécialisés, pour faire de la micro entreprise le socle du réseau national des PMI et PME et de la sous-traitance.

Pour sa part Le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh a salué les mesures prises par les autorités du pays en vue de soutenir et d’accompagner les porteurs de projets innovants notamment à travers les crédits sans intérêts, rappelant, dans ce sens, les réalisations des startups d’Alger depuis la tenue de la 1ere édition en avril 2017.

Il a souligné, à ce propos, que plusieurs startups ont été associées au projet « Alger ville intelligente » en vue de développer les solutions innovantes et faciliter les conditions de vie.

MDI Alger

Cette 2ème édition a été marquée par la présentation des réalisations de certaines startups ayant enregistré un grand succès dans le « net algérien » à l’instar  de « Ouedkniss » et « Emploitic », outre des expériences de certains participants étrangers dans le domaine des startups.

Bessa, Résidence la Pinède