Pose de la première pierre de l’usine Kia Motors Algérie, le 19 mars à Batna

Le constructeur Sud coréen, KIA Motors Algérie procédera à la pose de la première pierre de son usine de montage de véhicules à Batna, le 19 mars,  avons-nous appris auprès d’une source proche du constructeur automobile.

Après une longue période de négociation,  c’est le représentant Global Motors à travers sa filiale  véhicules légers qui permet ainsi au constructeur d’installer son usine de montage, précise la même source. En rappelant que Global Motors, représente également, le constructeur Hyundai pour sa division camion et bus, comme il a lancé le projet de véhicules particuliers pour TMC.

C’est précisément sur ce plan, que le constructeur sud coréen, œuvre pour rester dans la course,  décrocher son quota pour l’année 2017, et éviter de se faire devancer  par ses concurrents, qui ont déjà déposé, ou lancé leurs projets.

De leur coté, les observateurs de la scène économiques, une excellente opportunité pour promouvoir et renforcer la création de PME/PMI, dans l’objectif d’assoir un réseau de sous-traitance, à même d’impacter le prix de revient des véhicules « made in Algeria », si le taux d’intégration de 40% sur cinq ans  est dûment  respecté.

Kia Sportage

Autrement dit, toute cette dynamique autour de l’industrie automobile, et du développement de la sous-traitance, devrait s’inscrire dans une optique finale, celle qui permettrait à terme, au citoyen algérien d’acquérir la possibilité de pouvoir choisir son véhicule en fonction du principe  qualité/prix,  et sans se ruiner.