HomeEntreprises-ManagementMasterChef diffusé en Algérie à partir d’aujourd’hui sur Echourouk TV : Le...

MasterChef diffusé en Algérie à partir d’aujourd’hui sur Echourouk TV : Le Groupe Allégorie se lance dans l’industrie audiovisuelle

Le lancement du plus prestigieux concours culinaire classé N°1 au monde, qui a battu tous les scores d’audiences dans plus de 50 pays, va officiellement être diffusé, tous les samedis à 20h50, sur la chaine Echorouk TV. Cette émission, intégralement produite en Algérie, hisse les standards de production de contenus algériens aux normes internationales. Ce programme signe le lancement de l’industrie audiovisuelle algérienne pour peu que le gouvernement  réalise enfin l’importance de ce secteur d’activité et que les banques accompagnent cet élan pour édifier une industrie à forte valeur ajoutée.

Lors d’une conférence de presse organisée au siège du Groupe Allégorie en présence de Brahim Boucherit, producteur général de l’émission, des membres du jury, les chefs, Malek Labidi, Rabah Ourad et Yasmina Sellam et de Tayeb, l’animateur vedette de l’émission, Marhoun Rougab, dirigeant du groupe algérien de communication et producteur de l’émission  a déclaré que  « l’ambition que nous nous sommes fixée depuis le démarrage de cette aventure industrielle et culturelle  et de créer une nouvelle industrie ».

En révélant que « le Groupe Allégorie, a choisi de produire l’une des émissions les plus complexes d’un point de vue technique, logistique et artistique. MasterChef, pour sa première saison, et qui présente en chiffres :  plus de 120 employés,  une équipe éditoriale mixant experts culinaires et scénaristes aguerris, un investissement matériel deMasterChef logo dernière génération couvrant toute la chaine de production, la construction d’un studio de 1200 m2 doté de toutes les dépendances techniques,  3 Tonnes de matériels se déplaçant, chaque semaine pour les réalisations extérieures, 18 mois de préparation, 10 semaines de tournages  et  6 mois de post-production ».

Un investissement très lourd mais pour  ce jeune dirigeant  « la production de cette émission n’était pas une finalité pour nous. Au contraire, en s’attaquant à ce projet notre vision était de faire naitre une véritable industrie de la production audiovisuelle. Nous avons réussi ce défi parce que nous maitrisons aujourd’hui toute la chaine de production, nous avons formé tous les techniciens aux process et standards internationaux et nous nous sommes dotés d’une infrastructure d’avenir. Le savoir-faire est acquis »

Marhoun Rougab  a expliqué  « qu’Allegorie a acquis les droits du format de MasterChef auprès d’Endemol-Shine, dont ils sont le partenaire exclusif en Algérie ».

L’urgence de la valorisation du patrimoine national

Pour sa part, Brahim Boucherit, producteur général de l’émission a souligné  que « Les équipes de Shine France nous ont apporté, leur support pour la préparation et la réalisation de cette première saison. Nous avons réussi ce challenge grâce à la qualité de collaboration des équipes de Shine France dont l’investissement a été précieux à chaque instant. Le transfert de savoir-faire a été colossal et nous leur en sommes reconnaissants. Nous sommes armés pour l’avenir ».

Il  a estimé qu’ « au-delà de la dimension industrielle, qui est stratégique, ce projet est une aventure télévisuelle offerte aux familles algériennes. Cette aventure valorise la diversité formidable du patrimoine culinaire algérien mais aussi culturelle en offrant un voyage aux cœurs de plusieurs régions du Pays, et cela grâce à des images d’une rare beauté ».

En soutenant, s’agissant de la richesse du terroir,  qu’« Il nous faudrait au moins 6 saisons entières pour couvrir la diversité et le patrimoine culinaire algérien. Ce que nous avons vécu à travers les candidats et les déplacements est tout simplement incroyable. Chaque candidat, chaque plat et chaque lieu est une source remarquable que nous voulons partager avec les téléspectateurs algériens qui sont avides de belles images et de belles histoires algériennes ».

Dans la saison 1 de MasterChef, le déroulement de l’aventure se fera en huit émissions, dont chacune d’entre elles se décline en trois épreuves. La première épreuve se déroulera en atelier généralement, tandis que la seconde se fera en extérieur dans des lieux et villes algériennes. La troisième épreuve, dite éliminatoire, consiste par ailleurs à faire subir aux candidats un test sous pression, dont le moins convainquant sera éliminé du reste du concours par les membres du juré.

Sélectionnés des quatre coins de l’Algérie, ils sont quatorze candidats à entrer en lice sur 3000 candidatures. Tous amateurs et passionnés de cuisine à la fois. Chacun des 14 candidats a sa manière de mener les opérations de cuisine, mais l’objectif est commun ; être au final le meilleur cuisinier amateur en Algérie. Ce dernier remportera la cagnotte de 5 millions de dinars et une formation dans le très grand réputé institut de cuisine français, Paul Bocuse.

A souligner qu’Allégorie Group  est le 1er Groupe de conseil en communication, fondé par Marhoun Rougab et Toufik Lerari. Il est constitué de 5 entreprises qui se conjuguent dynamiquement pour offrir des services de conseil en image, de communication et marketing, d’achat média, de production audiovisuelle et d’études marketing. Sixty2, l’entité dédiée à la production audiovisuelle, totalise plus de 3500 heures de production de contenus et, avec la production de MasterChef, elle entre dans la phase industrielle  de son développement.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine