HomeActualitéNationalCoopération algéro-chinoise : Perspectives prometteuses dans le secteur du tourisme

Coopération algéro-chinoise : Perspectives prometteuses dans le secteur du tourisme

Le ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat est en Chine.  Où il prend part aux travaux de la première édition de l’exposition culturelle internationale sur la « Route de la soie », prévue pour se tenir durant deux jours, qui s’est ouverte, aujourd’hui, à Dunhuang dans la province de Gansu.

Avant son déplacement dans cette province, Abdelwahab Nouri s’est entretenu, dans la capitale chinoise, avec Li Jinzao, directeur-général de l’Administration nationale du tourisme (chinoise), des perspectives de développement de la coopération entre les deux pays dans ce secteur. Selon le communiqué qui a été diffusé dans la soirée d’hier, lundi, par le département ministériel d’Abdelwahab Nouri, « les deux parties se sont engagées à explorer les possibilités de coopération dans toutes les activités liées au tourisme, d’intensifier les échanges humains et de multiplier les formations au profit des professionnels et acteurs du tourisme dans les deux pays». Une coopération qui, à l’évidence, sera nettement renforcée par « la signature prochaine », annoncée dans le communiqué en question, « de l’instrument juridique bilatéral dans le domaine du tourisme ». Et qui devra déboucher, à terme, sur la captation par l’Algérie d’une partie de l’immense flot de touristes chinois qui déferle, chaque année – depuis les deux dernières décades, surtout -, sur le monde.

Dans le communiqué du ministère de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, il est, en effet, expressément fait état de l’invitation que Abdelwahab Nouri adressée à Li Jinzao à venir en Algérie pour poursuivre les discussions sur ce point précis et procéder, à leur issue, « à la signature d’un mémorandum de coopération algéro-chinois devant permettre la facilitation du déplacement de groupes de touristes chinois » vers notre pays. Une perspective qui, si elle venait à se concrétiser, serait de bon augure pour l’économie nationale.

En 2015, ils étaient, en effet, selon les statistiques établies par l’Administration nationale du tourisme (chinoise) susmentionnée, elle-même, « quelque 120 millions de chinois à s’être rendus à l’étranger » où ils ont dépensé la bagatelle somme « de 226,15 milliards de dollars » ; dont un peu plus de la moitié « dans le shopping ».

Cette volonté manifeste des deux pays d’aller rapidement vers le développement de leurs relations dans le domaine du tourisme pourrait bénéficier d’un évènement qui s’est produit lors des entretiens entre les deux parties. Il s’agit de la réaffirmation par Abdelwahab Nouri du soutien de l’Algérie à la demande de la Chine de faire du chinois une des langues officielles de l’UNESCO. En faisant état, non sans avoir loué au préalable « la démarche chinoise » visant cet objectif, «de l’entière disponibilité des autorités algériennes à souscrire à toute initiative allant dans ce sens », notre ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat a, en effet, réaffirmé le clair appui de l’Algérie à la Chine dans cette question sensible à laquelle les Chinois accordent, à l’évidence, la plus grande importance.

 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine