La Sonelgaz donne un ultimatum à ArcelorMettal

Arcelor Mettal
La SDE de Sonelgaz de la wilaya d’Annaba a décidé aujourd’hui de donner une seconde chance pour le fleuron de la sidérurgie en Algérie, Arcelor Mittal el Hadjar pour régler ses dettes. En effet, prévu ce mardi à 14h, les négociations de haut niveau ont permis à SDE de se rétracter momentanément après avoir reçu une première tranche de 10% des créances totales permettant ainsi de reporter l’opération de coupure à l’un des plus grands complexes industriels du pays, au 15 juin à minuit en cas où le reste de la somme due n’est pas réglé, rapporte un communiqué de Sonelgaz.
Selon ce dernier, les factures de consommation s’élevant à 100 Milliards de centimes, restées impayées par Arcelor mittal, ce client qui représente à lui seul, plus de 70 % de l’ensemble des abonnés hautes tension de la SDE, consomme plus de 15 milliards de centimes d’énergie mensuellement.
La SDE filiale Sonelgaz ajoute que « les contraintes financières qui risquent d’impacter négativement sur  le plan de développement de l’entreprise mais aussi des projets destinés aux citoyens, financés sur fonds propres,  ont  obligé la SDE à mèner ces derniers temps une campagne sans répit contre les mauvais payeurs ».

Bessa, Résidence la Pinède