AccueilBanques-FinancesCrédit Auto : la BNA prépare des offres dans les deux formules...

Crédit Auto : la BNA prépare des offres dans les deux formules classique et islamique

- Advertisement -

Le directeur général adjointde la Banque Nationale d’Algérie (BNA), Brahim Boudjelida, a évoqué, ce mercredi, le financement de l’achat des voitures par les particuliers ou le crédit automobile.

En marge de l’inauguration d’une nouvelle agence de la Banque à El Mouradia (Alger), dédiée à la finance islamique, M. Bouteldja a fait savoir que la BNA préparait des offres dans les deux formules, islamique et classique, appuyant ainsi les démarches de l’Etat visant à développer la fabrication locale de véhicules.

The graduate Fair

Dimanche dernier, le délégué général de l’Association des banques et des établissements financiers (Abef), Rachid Belaid, a assuré que le lancement du crédit automobile ne pose aucun problème pour les banques, qui sont prêtes à s’y mettre, comme pour tout crédit à la consommation, pour peu que les véhicules soient disponibles.

M. Belaid a expliqué que le financement bancaire de l’achat d’un véhicule dépendra de chaque banque et de ses dispositions en la matière. Et d’annoncer que le crédit automobile peut aller jusqu’à 85-90% du prix de l’automobile et une durée qui pourrait aller jusqu’à 5 ans, le tout en observant quelques garde-fous tel que le revenu du demandeur et les critères établis pour éviter le surendettement des ménages.

Finance islamique : plus de 10 milliards de DA de financements de la BNA

De son côté, la Cheffe du département de la finance islamique à la BNA, Mme Amina Athamnia, a fait savoir que la valeur des financements de la Banque, dans le cadre de la finance islamique, s’élève à plus de 10 milliards de DA jusqu’au début du mois de décembre en cours.

Dans des déclarations à la presse, Mme Athamnia a précisé que la valeur des financements, dans le cadre de la finance islamique, s’élève depuis son lancement le 4 août 2020 jusqu’au 11 décembre 2023, à plus de 10 milliards de DA, tous produits financiers proposés confondus, les dépôts ayant atteint plus de 32 milliards de DA, avec l’ouverture de plus de 56.000 comptes dans cette formule de financement.

Selon la responsable, le nombre de produits de la finance islamique de la Banque est passé de neuf (9) produits en 2020 à quatorze (14) actuellement, en sus de la préparation du lancement de nouveaux produits dont certains en attente de la délivrance d’une autorisation de commercialisation par la Banque d’Algérie (BA).

Il s’agit également du lancement de 36 nouveaux guichets dédiés à la finance islamique au niveau de plusieurs agences à travers les différentes wilayas du pays. Mme Athamnia a précisé à cet effet que le réseau bancaire dédié à l’activité de la finance islamique a été élargi pour englober 11 agences, outre 104 guichets, soit au total 115 points de vente, soulignant que la tendance haussière que connait la demande sur ce type de finance « a incité la BNA à investir dans l’ouverture d’agences exclusivement consacrées à cette activité ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine