AccueilEntreprises-ManagementAQS obtient le certificat de conformité pour commercialiser le fer à béton...

AQS obtient le certificat de conformité pour commercialiser le fer à béton dans les pays baltes

- Advertisement -

La société de sidérurgie Algerian Qatari Steel (AQS) de Bellara (Jijel) a obtenu, auprès de l’organisme international KIWA (essais, contrôles et certification), le certificat de conformité du fer à béton qui lui permet de pénétrer les marchés des pays baltes, rapporte ce dimanche l’agence APS, citant la direction d’information d’AQS.

Cette source a indiqué que le certificat de conformité délivré à AQS par l’organisme international de certification KIWA permettra à la société algéro-qatarie de commercialiser le fer à béton qu’elle produit sur les marchés de l’Estonie, de la Lettonie et de la Lituanie, pénétrant ainsi de nouveaux marchés considérés parmi les plus exigeants en termes de qualité.

The graduate Fair

L’obtention par AQS de cette « certification prestigieuse » confirme la haute qualité du fer à béton produit à Bellara, ainsi que la justesse de l’approche commerciale stratégique, professionnelle, de la direction de l’entreprise algéro-qatarie, a-t-on souligné.

C’est aussi, a ajouté la même source, « le fruit des efforts et du dévouement de l’entreprise à atteindre les normes les plus élevées en termes de performance industrielle et de qualité », ainsi qu’en termes de « performance commerciale et de marketing, ce qui en fait l’un des pionniers les plus importants de l’industrie sidérurgique dans le monde ».

KIWA est l’un des organismes internationaux les plus importants dans le domaine des tests et du contrôle de qualité.

Le certificat est délivré aux entreprises qui adhèrent aux normes de l’Union européenne et se conforment aux lois et réglementations locales en matière de qualité des produits, selon la même source.

Celle-ci a également rappelé que cette certification s’ajoute à celles déjà obtenues, telles que la certification ISO, la certification de conformité du fer à béton et du fil machine délivrée par l’organisme britannique CARES, ainsi que l’homologation obtenue auprès de l’Entreprise polonaise Zetom qui avait permis à AQS de pénétrer les marchés d’Europe de l’Est.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine