AccueilActualitéInternationalAgressions sionistes : 200.000 logements démolis à Ghaza

Agressions sionistes : 200.000 logements démolis à Ghaza

- Advertisement -

Environ 200.000 logements ont totalement ou partiellement été démolis depuis le début des bombardements menés par l’armée d’occupation sioniste contre les Palestiniens dans la bande de Ghaza, le 7 octobre, ce qui représente plus de 25% des zones peuplées du secteur, a déclaré jeudi, le ministre palestinien des Travaux publics et du Logement, Muhammad Ziara.

La criminalité de l’occupant dans l’agression actuelle, a ajouté M. Ziara, « est sans précédent », indiquant que les bombardements sionistes « ont effacé des familles entières du registre d’état civil, effacé des quartiers, des zones et des communautés résidentielles avec leurs habitants ».

The graduate Fair

Des installations ont également été démolies, notamment des hôpitaux, des lieux de culte, des boulangeries et des stations-service d’eau, des marchés, des écoles, des établissements d’enseignement et de services.

Dimanche, un responsable en charge du logement à Ghaza, a fait état de près de 50% des logements des Palestiniens endommagés à Ghaza par les bombardements incessants de l’armée sioniste, ciblant « délibérément les bâtiments résidentiels, les établissements publics et les infrastructures de service ».

 Selon l’ONU, les frappes et les bombardements incessants, doublés d’ordres d’évacuation par l’entité sioniste, ont conduit jusqu’ici au déplacement de plus d’un million de Palestiniens.

Ghaza : 15 martyrs et 60 blessés dans un bombardement sioniste à Khan Younes

Quinze Palestiniens sont tombés en martyrs et plus de 60 autres ont été blessés suite à un bombardement de l’aviation de guerre sioniste ciblant le camp de Khan Younes, dans la bande de Ghaza, a rapporté jeudi l’agence de presse palestinienne Wafa.

Selon la même source, « 15 citoyens sont tombés en martyrs et plus de 60 autres ont été blessés, pour la plupart des enfants, des femmes et des personnes âgées, dans un bombardement de l’occupation sioniste ayant visé une maison ».

L’agence Wafa a précisé que les opérations de secours étaient toujours en cours, pour extraire un certain nombre de victimes des décombres des habitations écroulées.

Le bilan des bombardements sionistes contre la bande de Ghaza et la Cisjordanie occupée s’est alourdi, mercredi, à  6504 martyrs  et 19000 blessés, selon un nouveau bilan provisoire du ministère palestinien de la Santé.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine