AccueilénergieFrance : les importations de gaz algérien augmentent de 92 % en...

France : les importations de gaz algérien augmentent de 92 % en 6 mois

- Advertisement -

Les importations françaises de gaz algérien ont connu une augmentation au cours du premier semestre de cette année (2023) de 92,1%, représentant près de la moitié du gaz acheté par Paris à l’étranger, a rapporté hier dimanche le site spécialisé dans l’énergie Attaqa, citant un rapport des douanes françaises.

Le même rapport a révélé une hausse des exportations algériennes au cours des 6 premiers mois de 2023, faisant des gisements de pétrole et de gaz algériens les sources d’énergie les plus importantes de la France, à l’heure où les approvisionnements de l’Europe sont en baisse. en baisse en raison de la baisse des expéditions de gaz russe.

The graduate Fair

Les importations françaises de gaz algérien ont augmenté pour atteindre environ 49,9% des importations totales de gaz de Paris dans le monde, s’élevant à 1,5 milliard d’euros (1,6 milliard de dollars), selon le document.

Le rapport indique que les exportations algériennes d’hydrocarbures vers la France ont connu une augmentation significative au cours du premier semestre 2023, atteignant une valeur de 2,9 milliards d’euros (3,1 milliards de dollars), soit une croissance estimée d’environ 35,1%, par rapport à la même période de l’année dernière 2022.

Contrairement à l’augmentation des importations françaises de gaz algérien au cours des six premiers mois de l’année, la valeur des exportations algériennes de pétrole brut vers la France au cours de la même période a enregistré environ 9,4 millions d’euros (1,03 milliard de dollars), selon les chiffres suivis par l’organisme spécialisé.

Les importations françaises de dérivés pétroliers algériens ont atteint un niveau record d’environ 470 millions d’euros (501,7 millions de dollars) au cours des 6 premiers mois de l’année en cours, avec un taux de croissance estimé à environ 9,6%, par rapport aux résultats enregistrés au cours de la même période de l’année dernière.

La France cherche à augmenter ses importations de gaz algérien d’environ 50 %, dans le cadre des projets européens d’abandon du gaz russe et dans le cadre de la diversification des approvisionnements énergétiques, notamment dans le contexte de la crise persistante entre la Russie et l’Ukraine.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine