Homela deuxBRICS : L’adhésion de l’Algérie sera examinée dans les prochains mois

BRICS : L’adhésion de l’Algérie sera examinée dans les prochains mois

L’Afrique du Sud a pris dimanche la présidence du groupe BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), a rapporté, dimanche dernier, l’agence russe TASS.

Le porte-parole du ministère sud-africain des Affaires étrangères a déclaré à TASS que le pays prévoyait de maintenir les activités effectives du groupe pendant sa présidence en 2023.

Selon le responsable, les priorités de l’Afrique du Sud comprendraient le renforcement de la coopération économique, politique, sociale et culturelle entre les États membres. Selon le porte-parole du ministère sud-africain des Affaires étrangères, Clayson Monyela, le pays accueillera un sommet des BRICS en août.

Des sources diplomatiques dans la capitale sud-africaine ont déclaré à TASS que des pourparlers sur l’expansion des BRICS auraient lieu dans les mois à venir.

L’Algérie, l’Argentine et l’Iran ont déjà demandé à rejoindre les BRICS, tandis que l’Arabie saoudite, la Turquie et l’Égypte ont annoncé leur intérêt à devenir membres du groupe. Le groupe BRIC a été créé par le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine en 2006 et s’est transformé en BRICS après l’adhésion de l’Afrique du Sud en 2011.

L’envoyée spéciale chargée des grands partenariats internationaux au ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Leïla Zerrougui, a indiqué, en décembre dernier, que l’Algérie attend que les Brics fixent les critères en juin prochain avec la tenue du sommet en Afrique du Sud.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine