HomeActualitéNationalVers la création d'une carte à puce pour les agriculteurs

Vers la création d’une carte à puce pour les agriculteurs

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, a évoqué, mardi, les efforts du secteur dans la modernisation des procédures et la levée des obstacles bureaucratiques.

S’exprimant devant la commission des finances et du budget de l’APN dans le cadre du débat du PLF 2023, M. Henni a évoqué un projet de carte à puce d’agriculteur contenant le dossier administratif complet de l’agriculteur en vue de faciliter les procédures administratives à ce dernier.

Par la même occasion, le ministre, dont les propos ont été rapportés par l’APS, a assuré la poursuite de l’opération de régularisation de la situation des agriculteurs occupant des exploitations sans actes ni autres documents en leur permettant d’obtenir des actes de concession.

Selon lui, 13229 cas ont été inventoriés lors des sorties sur le terrain sur une superficie de 151526 hectares répartis à travers 21 wilayas.

Concernant le bilan des feux de forêts de l’année 2022, le ministre a fait état de 28.000 hectares de couverture forestière et d’arbres fruitiers, outre des pertes de la faune, révélant qu’une enveloppe de 1,5 milliards DA a été consacrée à l’indemnisation des sinistrés au niveau de 33 wilayas touchées par les feux.

Dans ce cadre, l’indemnisation des éleveurs sinistrés est en cours avec un total de 1300 têtes, ainsi que des agriculteurs (propriétaires d’arbres fruitiers) avec près de 400.000 arbres fruitiers alors que les éleveurs des volailles ont été indemnisés par des intrants biologiques à la hauteur de 21.000 unités et les apiculteurs par plus de 15.000 ruches.

S’agissant du budget du secteur pour l’exercice 2023 dans le cadre de la nouvelle loi de finances, il est estimé, selon le ministre, de 617,99 milliards DA, répartis comme suit:  567,68 milliards DA consacrés à la mise en œuvre du programme du secteur, 30,67 milliards DA dédiés au programme des forêts et 19,64 milliards DA à l’administration générale.

Dans le cadre du soutien de l’Etat du pouvoir d’achat, M. Henni a cité sa contribution aux Offices professionnels de lait et des céréales à travers l’affectation de 507,52 milliards DA, soit 86% du budget de fonctionnement du secteur.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine