HomeénergieÉnergie: l'Algérie est l'un des partenaires les plus fiables de l'UE

Énergie: l’Algérie est l’un des partenaires les plus fiables de l’UE

L’Algérie est l’un des partenaires « les plus fiables » pour l’Union européenne (UE) dans le domaine de l’énergie et il est « naturel » de se tourner vers elle au moment où les marchés de l’énergie européens font face à des turbulences, a indiqué, mardi à Alger, la Commissaire européenne à l’Energie, Kadri Simson, rapporte l’agence officielle.

Dans cette optique, l’UE et l’Algérie peuvent conjointement renforcer de manière durable leur coopération énergétique, le volet du gaz étant « le maillon central » du partenariat énergétique entre les deux parties, a souligné Mme Simson lors du Forum d’affaires Algérie-UE sur l’énergie, présidée par le Premier ministre, M. Aïmene Benaderrahmane.

Soulignant que le marché européen est « encore dépendant à 90% des importations de gaz », la responsable européenne s’est réjouie du fait que l’Algérie investit dans de nouvelles explorations gazières et de nouveaux projets de production.

Elle a également évoqué la possibilité d’aider à augmenter le volume de gaz algérien disponible pour l’exportation en « récupérant le gaz perdu lors du torchage, de l’évent ou des fuites de méthane ».

« Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, et moi, avons discuté hier de la manière de développer davantage ce volet. L’UE est prête à apporter son savoir-faire », a-t-elle assuré.

De plus, la nouvelle coopération énergétique Algérie-UE signifie « un travail allant au-delà du gaz », selon Mme Simson, citant la potentielle coopération dans les énergies renouvelables et l’hydrogène.

Rappelant que l’Algérie détient « l’un des plus grands potentiels d’énergie solaire au monde », Mme Simson a indiqué que « l’UE est prête à aider l’Algérie à libérer pleinement ce potentiel ».

« Notre objectif est de créer des liens concrets, des relations d’affaires durables, de favoriser la confiance et d’aider à définir ce que tous les acteurs et parties prenantes peuvent faire pour renforcer le lien entre les entreprises algériennes et européennes du secteur de l’énergie », a-t-elle conclu.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine