HomeActualitéNationalMme Aubin : "L’Algérie et les Etats-Unis recherchent la stabilité et la...

Mme Aubin : « L’Algérie et les Etats-Unis recherchent la stabilité et la prospérité en Afrique du Nord et au Sahel »

La nouvelle ambassadrice des Etas-Unis en Algérie, Mme Elizabeth Moore Aubin, a remis, ce mercredi, ses lettres de créance au président de la République, Abdelmadjid Tebboune. La diplomate américaine a remercié le Président Tebboune de l’avoir reçue et d’avoir accepté ses lettres de créance en qualité d’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’Algérie.

« L’Algérie et les Etats-Unis recherchent la stabilité et la prospérité en Afrique du Nord et au Sahel. Notre coopération en matière de sécurité et notre lutte commune contre le terrorisme continueront d’être la pierre angulaire de nos relations bilatérales », a déclaré Mme Aubin, selon l’agence APS.

« Au cours des 32 dernières années, j’ai eu le privilège de servir mon pays comme diplomate. Ce fut un honneur de représenter les Etats-Unis sur les cinq continents, y compris en Algérie de 2011 à 2014, lorsque j’étais chef de mission adjoint. Ce moment est le point culminant de ma carrière, et je m’engage à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour renforcer les relations entre l’Algérie et mon pays », a déclaré l’ambassadrice américaine.

Et d’ajouter : « Il y a une semaine, j’ai eu l’occasion de rencontrer le secrétaire d’Etat Blinken, quelques heures avant mon départ vers Alger. Le Secrétaire Blinken a exprimé sa profonde appréciation pour l’histoire, la culture, le peuple et la beauté géographique de l’Algérie, et a fait l’éloge de sa visite à Alger en 2016 ».
La diplomate américaine a affirmé avoir discuté avec le secrétaire d’Etat de l’importance du partenariat américano-algérien et de notre relation riche et multiforme.

« Avant mon départ, il m’a chargé d’approfondir notre partenariat, et je le ferai au mieux de mes capacités », a-t-elle fait savoir.

S’agissant des perspectives de renforcement des relations bilatérales, la nouvelle ambassadrice a indiqué: « nos deux nations ont également un intérêt commun à renforcer les liens économiques et commerciaux à mesure que l’économie algérienne se diversifie. Nous sommes heureux de voir davantage d’entreprises américaines reconnaître l’énorme potentiel de l’Algérie ».

« L’un de mes principaux objectifs est d’approfondir les liens entre nos deux peuples. Plus tard ce mois-ci, l’ambassade et le ministère algérien de la Culture accueilleront conjointement 24 musiciens d’Algérie, des Etats-Unis et de tous les pays voisins de l’Algérie dans une résidence musicale et un festival uniques appelés One Beat Sahara », a-t-elle ajouté.

Et de poursuivre: « Nous avons également coopéré étroitement sur la préservation culturelle et l’apprentissage de la langue anglaise. Compte tenu de l’importance croissante de l’anglais dans les affaires, la technologie et la recherche scientifique, nous sommes honorés d’aider le ministère algérien de l’Enseignement Supérieur à affiner ses programmes et son enseignement de la langue anglaise, dans le but de garantir que chaque diplômé universitaire algérien ait une compréhension adéquate de la langue anglaise ».

L’ambassadrice est aussi revenue sur l’histoire unissant les deux pays, en disant que « les Etats-Unis et l’Algérie ont une longue et riche histoire sur laquelle ils continueront à bâtir », rappelant qu’ »en 1795, nous avons signé le traité de paix et d’amitié à Alger. Le premier point du document est que nous avons convenu de se traiter avec honneur et respect. Je m’engage à défendre ces valeurs et ce sera au centre de tous mes efforts en tant qu’ambassadrice ».

Après avoir remis ses lettres de créance au président de la République, Abdelmadjid Tebboune, la nouvelle ambassadrice s’est rendue au sanctuaire des Martyrs (Alger) où elle a déposé une gerbe de fleurs en hommage aux martyrs de l’Algérie.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine