HomeActualitéInternationalImmigration France 2020 : les Algériens sont les premiers détenteurs de titres...

Immigration France 2020 : les Algériens sont les premiers détenteurs de titres de séjour

Au 31 décembre 2020, 3 344716 ressortissants de pays tiers sont détenteurs d’un titre de séjour en France, indiquent les statistiques du ministère français de l’intérieur.

La progression du nombre de titres en cours de validité et de documents provisoires de séjour ralentit en 2020 (1,1 %) dans un contexte de crise sanitaire, après une hausse de 5,4 % en 2019 et une hausse moyenne de 4,8 % par an entre 2016 et 2019.

Au 31 décembre 2020, la grande majorité (92,7 %) est détenue par des ressortissants des pays tiers à l’Union Européenne.

Pour mémoire, en 2003 parmi les 3 423663 étrangers munis d’un document autorisant leur séjour, 37 % étaient de ressortissants de l’UE (voir Cadre juridique).

42,8 % des permis de séjour de ressortissants de pays tiers concernent les ressortissants des pays du Maghreb.

Les dix nationalités les plus représentées comptent, en 2020, pour 64,8 % du stock total, en légère diminution par rapport à 2019 (65,1 %) ce qui confirme une lente tendance à la baisse observée depuis 2009. Pourtant, à l’exception de la Chine, et malgré la crise du COVID, le nombre des permis détenus par des ressortissants de ces pays augmente entre 2019 et 2020.

Les ressortissants de pays du Maghreb sont de loin les plus nombreux (42,8 % de l’ensemble des permis de séjour en cours de validité). Leur progression est néanmoins plus limitée que celles de certains pays d’Afrique subsaharienne, Côte d’Ivoire (+ 7,7 %) ou Cameroun (+ 3,7 %) en particulier.

622 931 titres de séjour ont été accordés aux Algériens. Ils sont suivis des Marocains et des Tunisiens avec 554 378 et 252 914 détenteurs de titre de séjour, respectivement.


219302 titres de séjours ont été délivrés en « primo-délivrance » en 2020, en recul de 20,9 % par rapport à 2019. Cette évolution traduit les effets de la pandémie de Covid 19 sur les demandes et délivrances des titres. Tous les motifs sont concernés mais les titres économiques se replient plus que les autres à – 32,1 % alors qu’ils suivaient une tendance très nette à la hausse: entre 2010 et 2019, l’immigration professionnelle est celle qui a le plus augmenté.

Les VLS/TS subissent également un fort ralentissement, à – 29,5 % en 2020. Ils représentent 40,6 % des premiers titres de séjour, 5 points de moins qu’en 2019. Les titres familiaux, même s’ils restent les plus nombreux et connaissent un recul relativement modéré (- 16,6 %), n’ont jamais été aussi bas depuis plus de vingt ans. Le motif humani-taire diminue de 18,8 %.

Le nombre de titres de séjour délivrés pour la première fois en 2020 en France avec une baisse de 20,9%,. Les Marocains arrivent en tête du podium avec 30.107 titres délivrés, suivis des Algériens, avec 23.888 titres de séjour et des Tunisiens avec 15.387 titres de séjour.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine