HomeénergieOpep : le koweitien Haitham Al-Ghais nommé nouveau SG

Opep : le koweitien Haitham Al-Ghais nommé nouveau SG

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a nommé lundi, lors d’une réunion spéciale tenue par visioconférence, le koweitien Haitham Al-Ghais en tant que secrétaire général de l’organisation à compter du 1er août prochain, en remplacement du nigérian Mohammad Sanusi Barkindo.

Selon un communiqué publié sur le site-web de l’Opep, « la Conférence de l’organisation a décidé par acclamation de nommer M. Haitham Al-Ghais en tant que secrétaire général de l’Organisation, et ce, conformément à l’article 28 des statuts de l’Opep et en application de la procédure décidée lors de la 182e réunion de la Conférence le 1er décembre dernier ».

La réunion spéciale de la Conférence ministérielle de l’Opep s’est tenue avec la participation du ministre algérien de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab.
M. Al-Ghais, qui prendra ses fonctions à compter du 1er août prochain pour une durée de trois ans, est présenté comme « un vétéran » de la Kuwait Petroleum Corporation (KPC) et gouverneur de l’Opep du Koweït de 2017 à juin 2021.

Il a également présidé le comité technique conjoint (JTC) de la déclaration de coopération (DoC) en 2017 et a ensuite été membre du JTC jusqu’en juin 2021.
Il est actuellement directeur général adjoint pour le marketing international chez KPC, a précisé le communiqué.

A cette occasion, la Conférence de l’Opep a exprimé sa gratitude à Mohammad Sanusi Barkindo pour son « leadership » au cours de ses deux mandats en tant que secrétaire général depuis le 1er août 2016.

« Vétéran de longue date de l’industrie pétrolière nigériane et de l’Opep, M. Barkindo a joué un rôle déterminant dans l’expansion des efforts historiques de l’Opep pour soutenir la stabilité durable dumarché pétrolier grâce à un dialogue et une coopération renforcés avec de nombreuses parties prenantes de l’énergie, y compris la déclaration de coopération (DoC) historique depuis sa création en décembre 2016.

Ces efforts sont largement reconnus pour avoir contribué à stabiliser le marché mondial du pétrole depuis le ralentissement sans précédent du marché lié à la pandémie de Covid-19, et fournir une plate-forme pour la reprise », a souligné l’organisation dans son communiqué.

Avant d’être nommé secrétaire général, M. Barkindo avait occupé un certain nombre de postes clés au sein de l’Opep entre 1986 et 2010, notamment en tant que secrétaire général par intérim en 2006.

Il est connu internationalement pour avoir contribué à l’élaboration de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et du Protocole de Kyoto en tant que chef de la délégation technique du Nigéria aux négociations de l’ONU en 1991.

Il est resté un contributeur clé au processus de la CCNUCC, notamment lors de la 26e réunion de la Conférence des parties (COP) à Glasgow en octobre et novembre 2021, a rappelé également l’Opep.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine