HomeActualitéNationalAlgérie-Mauritanie : vers la réalisation d'une route reliant Tindouf à Zouerate

Algérie-Mauritanie : vers la réalisation d’une route reliant Tindouf à Zouerate

Un mémorandum de coopération a été signé mardi à Alger entre les gouvernements algérien et mauritanien dans le domaine des transports et des travaux publics pour la réalisation d’une route reliant Tindouf (Algérie) à Zouerate (Mauritanie).

Le mémorandum d’entente a été signé au siège du ministère des Travaux publics par le ministre des Travaux publics, Kamel Nasri, représentant du Gouvernement algérien, et le ministre mauritanien de l’Equipement et des Transports, Mohamedou Ahmedou M’haïmid, selon l’agence APS

A l’issue de la cérémonie de signature à laquelle a assisté le ministre mauritanien de l’Emploi et de la formation professionnelle, Taleb Ould Sid’Ahmed, M. Nasri s’est félicité de la signature de ce mémorandum qui vient marquer « une étape historique dans les relations algéro-mauritaniennes ».

Selon le ministre « cet accord vise la réalisation d’une route d’une grande importance reliant l’Algérie à la Mauritanie, plus précisément entre Tindouf et Zouerate », indiquant que cette route était de nature à renforcer davantage « les relations solides existant depuis longtemps  et qui ont connu une évolution notable ces dernières années ».

Cette route vient s’ajouter au projet de réalisation du poste frontalier entre les deux pays, une infrastructure qui va améliorer la circulation de tous les opérateurs économiques et les citoyens des deux pays. 

Une route de 800 km

Selon le ministre cette route de 800 km sera réalisée « conjointement avec les frères mauritaniens », formant le vœu de voir cette infrastructure constituer une « véritable route d’unité » entre les opérateurs économiques algéro-mauritaniens en vue de booster les transactions bilatérales au mieux des deux pays.

Ce projet permettra de concrétiser sur terrain « les liens de fraternité entre les deux peuple » à travers le lancement de la réalisation de cette route à importance « stratégique » pour les deux pays, a-t-il dit.

Pour sa part, M. Mohamedou Ahmedou M’haïmid, a estimé que cet accord est « un moment historique » en marge de la visite d’Etat du président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazaouani, en Algérie à l’invitation du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, rappelant que les deux parties avaient convenu de « hisser la relation de voisinage entre les deux pays à une relation de fraternité ».

Le ministre mauritanien a affirmé que la signature du mémorandum de coopération pour la réalisation de la route reliant Tindouf à Zouerate permettra de « concrétiser les liens de fraternité entre les deux peuples », soulignant qu’elle « ouvrira de nouvelles perspectives de coopération fructueuse entre les deux pays ».

« La route, qui ouvrira des axes routiers internationaux importants, devra permettre aux opérateurs algériens une ouverture économique sur les marchés africains en passant par la Mauritanie qui permettra, à son tour, de renforcer la coopération économique entre les opérateurs des deux pays », a poursuivi le même intervenant.

Enfin, le ministre mauritanien a plaidé pour la mise en place de tous les mécanismes nécessaires « durant les prochaines semaines » en vue de la mise en œuvre de la teneur de l’accord.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine