Rencontre CREG /association des consommateurs : Arkab insiste sur le renforcement des relations

Rencontre CREG /association des consommateurs : Arkab insiste sur le renforcement des relations

« Les pouvoirs publics, et plus particulièrement dans le secteur de l’énergie accordent, aujourd’hui, la plus grande attention au suivi et au contrôle de la réalisation des services publics de l’électricité et du gaz et mettent le consommateur au cœur de leurs préoccupations dans l’optique d’assurer un équilibre entre les intérêts des consommateurs et ceux des opérateurs, tout en prenant en charge les difficultés rencontrées par les consommateurs les plus vulnérables , tout cela pour une meilleure défense de l’intérêt général », c’est ce qu’ a déclaré le ministre de l’Energie et des mines, M. Arkab à l’ouverture des travaux de la journée d’étude, et d’information organisé par la Commission de Régulation de l’électricité et du gaz ( CREG), ce lundi. 

Sous le thème « renforcement des relations », cette rencontre qui a réuni , les associations de consommateurs , la CREG, et les directions de l’énergie ente dans le cadre des missions confiée à la CREG, en matière de protection de consommateurs, de contrôle et de surveillance du respect des lois et des règlements et de la réalisation du service public, par le titulaire des concessions. A ce titre, le ministre, n’a pas manqué de rappeler, que « les associations de protection des consommateurs constituent un maillon important de la chaine de sensibilisation et d’information des citoyens sur la qualité du service public de l’électricité et du gaz. Pour que leurs actions soient plus efficaces, il est primordial qu’elles mettent leurs efforts en commun, et qu’elles améliorent leur structuration ».

Dans ce sens, les travaux de cette journée se sont articulé autour des actions de la CREG, et de la SADEG, notamment sur les moyens techniques et des missions à travers lesquelles elles réaliseront cette approche qui compte le consommateur en centre de son action. A ce titre, M. Arkab  a précisé que «  les directeurs de l’énergie de Wilaya en leurs qualité de structures déconcentrées de l’autorité concédante doivent contribuer à la prise en charge des missions relative à la réalisation du service public de l’électricité et du gaz par canalisations. Ils doivent s’associer également à la réflexion sur toutes les problématiques importantes du secteur ».

Par ailleurs, les débats de cette journée ont porté sur les possibilités et les mécanismes à mettre en place pour concrétiser sur le terrain, une meilleure sensibilisation du consommateur, et une meilleure vulgarisation des techniques utilisés par les pouvoirs publics, pour lui éviter les niches énergivores de consommation, et une visibilité sur les moyens et les évolutions technique mises à sa disposition.