Libye : la National Oil Corporation annonce la fin de sa division entre Est et Ouest

La National Oil Corporation (NOC) libyenne a annoncé samedi la fin de la division du secteur pétrolier entre l’Est et l’Ouest de la Libye en fusionnant tous les employés de la société parallèle de l’est avec celle basée à Tripoli.

Le Premier ministre Abdul Hamid Dbeibah a salué la fin de la division de la NOC, la décrivant comme « une grande réussite pour le secteur le plus important et la seule source de revenus du pays ».

Depuis 2014, la Libye était politiquement divisée entre les autorités de l’Ouest et de l’Est du pays, qui disposaient de leurs propres banques centrales et sociétés pétrolières.

« Le Gouvernement d’unité nationale, depuis son approbation, a tenu à unifier toutes les institutions économiques de l’Etat libyen et a accordé une attention particulière à cette question. Il a fallu un certain temps pour atteindre cet objectif et aujourd’hui, nous mettons définitivement fin à l’ère de la division dans le secteur pétrolier tout en publiant une décision nommant, intégrant et fusionnant toutes les personnes affiliées à la société (anciennement) parallèle », a déclaré le président de la NOC, Mustafa Sanalla.

Le Gouvernement d’unité nationale de M. Dbeibah a été nommé en février par le Forum de dialogue politique libyen sous l’égide des Nations Unies.

APS