Le point sur la pandémie dans le monde : l’OMS appelle à gagner « la course contre le virus »

Le point sur la pandémie dans le monde : l'OMS appelle à gagner

Voici les faits marquants sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde…

Plus de 4,1 millions de morts : La pandémie a fait au moins 4.100.352 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 10H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 609.501 décès, suivis du Brésil (544.180 morts), de l’Inde (414.482), du Mexique (236.469) et du Pérou (195.243).

L’OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est officiellement établi.

Bilan dix fois supérieur en Inde? Le nombre de personnes mortes du Covid-19 en Inde pourrait être dix fois supérieur au bilan officiel, actuellement proche de 415.000 décès, estime mardi une étude américaine, ce qui ferait de la pandémie la pire tragédie humanitaire dans le pays depuis son indépendance.

Le patron de l’OMS appelle à gagner « la course contre le virus » : Dressant un parallèle avec les JO de Tokyo qui s’ouvrent vendredi, le patron de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a appelé mercredi gouvernements, entreprises et populations du monde entier à s’unir dans leur « course » contre le Covid-19. « Nous ne sommes pas dans une course les uns contre les autres, nous sommes dans une course contre le virus », a déclaré le directeur général de l’agence onusienne face aux membres du Comité international olympique (CIO). « Pour réussir ces Jeux olympiques, il faut de la vitesse, de la force et de l’habileté, mais aussi de la détermination, du dévouement et de la discipline », a-t-il souligné, appelant le monde à faire preuve des mêmes qualités pour « triompher de la pandémie ».

Cas de Covid à la Maison Blanche : Des membres totalement vaccinés du personnel de la Maison Blanche ont été testés positifs au Covid-19, dont un dernier cas lundi, a fait savoir mardi la porte-parole de l’administration Biden, Jen Psaki, sans préciser à quand remontent les premières contaminations.

Nouveau record de contaminations en Iran… : Le ministère iranien de la Santé a enregistré mardi un nouveau record quotidien de contaminations dans le pays, avec 27.444 nouveaux cas et 250 décès. Pour freiner la propagation du virus, des restrictions viennent tout juste d’entrer en vigueur dans la capitale Téhéran.

… et en France : Le nombre de cas de contaminations en France au Covid-19 sur les dernières 24 heures a grimpé à 18.000, contre moins de 7.000 une semaine auparavant, s’est alarmé mardi le ministre français de la Santé Olivier Véran, selon qui cette hausse, due au variant Delta, est inédite.

Toujours en France, Un pass sanitaire anti-Covid devra désormais être présenté en France dans un certain nombre de lieux accueillant au moins 50 personnes, contre 1.000 précédemment, comme des salles de spectacles, de sport ou des musées. Par ailleurs, le port du masque ne sera plus obligatoire pour le public dans les lieux où l’entrée est conditionnée au pass sanitaire.

Vaccin de Sanofi Pasteur : L’Agence européenne des médicaments a annoncé mardi le lancement d’une procédure d' »examen continu » du vaccin contre le Covid-19 du laboratoire pharmaceutique français Sanofi Pasteur, ouvrant la voie à une éventuelle demande d’autorisation prochaine dans l’Union européenne.

En Tunisie, le ministre de la Santé limogé : Le chef du gouvernement tunisien Hichem Mechichi a décidé mardi de limoger le ministre de la Santé Faouzi Mehdi, en plein pic de contamination au coronavirus.

Mehdi est à l’origine de l’ouverture temporaire de la vaccination à tous les Tunisiens de plus de 18 ans pendant deux jours mardi et mercredi, entraînant une ruée dans les centres de vaccination. Le ministère de la Santé a finalement restreint l’accès à la vaccination aux plus de 40 ans mercredi pour éviter une nouvelle cohue.

La moitié des Australiens confinés : Adélaïde est depuis mardi soir la troisième grande ville australienne soumise à une obligation de confinement, au moment où l’île-continent peine à enrayer la progression du très contagieux variant Delta.

L’Etat d’Australie méridionale (sud), dont Adélaïde est la capitale, va connaître le même sort qu’une vaste zone autour de Sydney et que l’Etat du Victoria, dont Melbourne est la capitale. Au total, 14 des 25 millions d’Australiens seront confinés.

Afp