Trois morts suite aux inondations à Médéa

Trois morts suite aux inondations à Médéa

Trois personnes sont décédées suite à des inondations qui ont touché lundi soir plusieurs localités de l’est de la wilaya de Médéa. C’est ce qu’a annoncé le sous-directeur de l’information et des statistiques de la Protection civile, le colonel Farouk Achour, qui s’est exprimé sur les ondes de la chaîne 3 de la Radio Algérienne.

Farouk Achour indique que les victimes sont deux hommes et une fille de treize (13) ans, ont trouvé la mort à Beni-Slimane, après d’importantes inondations enregistrées dans cette commune, à 40Km à l’est de Médéa, provoquées par des pluies torrentielles qui ont également concernées les communes voisines de Bouskène, Sidi-Naamane, El-Azzizia, El-Omaria et Souagui.

Selon l’agence officielle APS qui cite un bilan provisoire de la protection civile, des dégâts matériels importants sont signalés au niveau de ces communes où plusieurs véhicules ont été endommagés par les inondations, alors qu’il a été enregistré la perte de nombreux têtes d’ovin, dans la commune de Souagui, lors de l’effondrement d’un étable.

La même source rapporte que des secouristes de la protection civile, dépêchés en nombre, aussitôt l’alerte donnée, sont restés mobilisés toute la soirée pour rechercher d’autre victimes et sécuriser les habitations cernées par les eaux pluviales, a indiqué la protection civile, précisant que des unités sont maintenues sur place, en cas de nécessité.

Une cellule de crise a été installée, lundi soir, par le wali, Djahid Mouss, pour suivre la situation au niveau des communes affectées par ces inondation, a appris l’APS, par ailleurs, auprès des services de la wilaya qui signalent que plusieurs secteurs, en particulier les travaux publics, les ressources en eau, l’énergie, ont été instruits pour prendre toutes les dispositions afin de rétablir la circulation sur les axes inondés par les pluies torrentielles, l’eau courante et l’électricité.