Education: Le SNTE maintient la pression

Indice mondial de la qualité de l’enseignement: L’Algérie classée au 119e rang

Le syndicat national des travailleurs de l’éducation (SNTE) ne compte pas baisser les bras pour faire aboutir ses revendications socioprofessionnelles.

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, le syndicat appelle ses adhérents à se réunir au niveau des wilayas et ce du 06 au 08 mai afin de proposer la façon avec laquelle les enseignants vont décider des mouvements de protestation dans les jours qui viennent

Sur le plan socioprofessionnel, le SNTE réclame l’amélioration des conditions socioprofessionnelles de l’enseignant et la revalorisation de son statut.

Le SNTE exige dans sa plate-forme de revendications notamment l’assimilation dans la classification du rang de l’emploi au reste des catégories d’enseignants du secteur, le moyen et secondaire, le réexamen des heures de travail des enseignants du primaire par rapport au temps du travail du moyen et du secondaire, l’application immédiate du décret présidentiel 266/14 avec effet rétroactif depuis 2014, la réinstauration du système de spécialisation dans l’enseignement primaire.