Importation de véhicules neufs : De nouveaux agréments bientôt délivrés

Importation de véhicules neufs : Des modifications apportées au cahier des charges

Le dossier de l’importation des véhicules neufs vient de connaître un nouveau rebondissement, puisque des nouveaux agréments provisoires et définitifs devraient être bientôt octroyés à des concessionnaires.

En effet, la commission technique du ministère de l’Industrie a repris ses activités d’études des dossiers des concessionnaires candidats à l’importation de véhicules neufs, a rapporté ce mardi 13 avril 2021, le quotidien El Watan.

Selon le même média, de nouveaux agréments provisoires devraient être délivrés dans les prochains jours au profit des potentiels acteurs du secteur.

Interrogé à ce sujet, lors de la rencontre périodique avec les représentants de certains médias nationaux, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé que le dossier de l’importation des véhicules « sera réglé durant le semestre en cours ».

Le président Tebboune a rappelé que « l’importation de véhicules par les particuliers avec leurs propres moyens n’est pas interdite par la loi à condition de s’acquitter des droits douaniers et des taxes appliquées dans ce domaine ».

Concernant le cahier des charges, le président Tebboune avait indiqué qu’il était fin prêt et que le problème ne résidait pas dans le cahier des charges, mais plutôt dans « le choix des États fournisseurs ».

Pour rappel, 8329 véhicules neufs ont été importés entre le 1er janvier et le 15 mars 2021, d’une valeur totale dépassant 29 milliards DA.

Ces véhicules ont été importés par le biais des licences des Moudjahidine, registres de commerce et les citoyens algériens ayant changé de résidence depuis l’étranger.

Colloque MDI