Gisement de Ghar Djebilet : Les échantillons de fer brut envoyés en Chine, Russie et Turquie pour analyses

Le Directeur de l’Energie de la wilaya de Tindouf, Said Boudjellal, a donné, ce lundi, de nouveaux éléments concernant l’exploitation du gisement de fer de Ghar Djebilet se trouvant sur le territoire de cette wilaya.

Dans une déclaration à l’agence officielle APS, M. Boudjellal a indiqué que l’étude du projet d’exploitation du gisement de fer de Ghar Djebilet constitue une étape importante et déterminante pour son entrée en exploitation. Selon lui, le ministère de l’Energie et des Mines s’est employé, avec la coopération de laboratoires internationaux, à trouver une solution scientifique pour débarrasser le minerai de fer des impuretés et le rendre aux normes et standards internationaux.

Le directeur de l’Energie de la wilaya de Tindouf a fait savoir que des échantillons totalisant plus de 3.000 tonnes de fer brut ont été envoyés pour analyses dans des laboratoires étrangers en Chine, Russie, Turquie et autres, spécialisés dans la déphosphoration du minerai de fer, en vue de faciliter sa commercialisation.

Des résultats d’analyses qui permettront de décider du lancement de l’exploitation du gisement et donner lieu à la mise sur pied d’une commission mixte chargée de l’étude des capacités de mobilisation de l’eau et de la réalisation d’une ligne ferroviaire pour le transport du minerai de fer pour l’exploitation et la commercialisation, a conclu le directeur de l’Energie de Tindouf.

Octroi prochain d’autorisations d’exploration aurifère artisanale à Ghar Djebilet

Par ailleurs, M. Boudjellal a fait savoir que des autorisations seront accordées prochainement pour l’exploration aurifère artisanale dans vingt (20) sites identifiés par les services compétents de la wilaya de Tindouf.

Il a révélé qu’une délégation de l’Agence nationale d’appui à l’entrepreneuriat (Anade) est attendue à la fin de mars courant dans la wilaya pour préparer l’opération de réception des dossiers des jeunes désirant créer des entités économiques à responsabilité limitée, rassemblant un effectif de pas moins de cinq (5) personnes chacune, pour leur octroyer des autorisations d’exploration artisanale de l’or à travers une vingtaine de sites dans la région de Ghar-Djebilet.

Des superficies variant de 1 à 24 hectares seront accordées aux artisans bénéficiaires de ces autorisations, a précisé le responsable en signalant que deux importants gisements aurifères, identifiés dernièrement dans la région, seront réservés à l’activité à échelle industrielle et octroyés sur la base d’adjudication nationale et internationale pour leur exploitation.

Colloque MDI