Les compagnies d’assurances appelées à traiter les dossiers d’indemnisation dans un délai de 21 jours

Fortement impacté par la crise sanitaire, le secteur des assurances baisse de 6,1%

Le ministère des Finances a adressé une note aux compagnies d’assurance liés au traitement des dossiers d’indemnisation, les sommant de réduire le délai d’indemnisation des sinistres, à un maximum de 21 jours.

En effet, le ministère des finances affirme être, de plus en plus, destinataire de « requêtes émanant des assurés réclamant le règlement de leurs dossiers sinistres, tout en faisant état des retards importants que connaît le traitement de ces dossiers ».

Le ministère de tutelle a demandé aux compagnies d’assurances de réduire le délai d’indemnisation des sinistres liés aux risques simples, particulièrement en matière d’assurance automobile qui constitue toujours la plus grande part de l’activité des sociétés d’assurances dommages.

Le ministère déplore le fait que ces requêtes ne sont pas traitées, par les compagnies d’assurances concernées, « avec diligences nécessaire ».

Le ministère de tutelle estime que « pour les sociétés d’assurances, cette situation est symptomatique de dysfonctionnements persistants qui altèrent la qualité de leurs services ».

Pour remédier à ces dysfonctionnements, le ministère des finances a également exigé des compagnies d’assurances de réduire « les délais de recours inter-sociétés d’assurances ».

Il a également appelé les sociétés d’assurances à adopter des dispositifs de contrôle interne et d’évaluation en vigueur au sein de ces sociétés, pour veiller au respect des procédures codifiées.

Le ministère a aussi appelé les sociétés d’assurances à améliorer la qualité de l’information mise à la disposition de la clientèle, au niveau des agences et des sites internet.

Colloque MDI