Homela deuxImpôts 2020 : baisse de la fiscalité pétrolière de 30% et de...

Impôts 2020 : baisse de la fiscalité pétrolière de 30% et de la fiscalité ordinaire de 7,2%

Le montant de la fiscalité ordinaire recouvré par l’administration fiscale s’élevait, au 30 novembre dernier, à 2142 milliards de dinars, soit une baisse de 7,2% par rapport à la même période de l’année précédente, a affirmé, ce mardi 29 décembre 2020, la directrice générale des impôts, Amel Abdellatif, lors de son passage à la Chaîne de télévision Echourouk.

Elle explique cette baisse de la fiscalité ordinaire par le recul de l’activité économique, notamment les transports, et par la crise sanitaire qui touche le pays.

Le montant de la fiscalité pétrolière s’élevait, au 30 novembre dernier, à 1700 milliards de dinars, soit une baisse de 30% par rapport à la même période de l’année précédente, selon la même responsable.

Toutefois, elle a rappelé que la loi de Finances complémentaires 2020 a prévu une baisse de 30% de la fiscalité pétrolière.

Mme. Abdellatif a indiqué que 5 millions d’Algériens ont bénéficié de l’exonération fiscale des ménages dont les revenus n’excédent pas 30.000 dinars.

Elle a indiqué que de nouvelles exonérations fiscales sont prévues dans l’avant projet de loi de finances 2021 pour encourager les investissements.

Les startups et les opérations d’exportation réalisées par des personnes physiques, sont également concernées par ces exonérations, notamment l’impot sur le revenu.

La directrice générale des impôts a par ailleurs confirmé la suppression de la taxe sur les contrats d’assurance automobile instituée par la loi de Finances 2020.

Elle a indiqué que 300.000 entreprises soumises au régime fiscal ont été identifiées et 1,7 million de personnes, notamment les professionnels libérales, sont soumis à l’impôt forfaitaire unique (IFU).

Mme. Abdellatif a fait savoir que la valeur des recouvrements fiscaux restants s’élève à 5.000 milliards de dinars.


Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine