Forum de la société civile 2020 : la Banque africaine de développement et les organisations de la société civile renforcent le dialogue et adoptent une feuille de route

Le Groupe de la BAD tiendra ses Assemblées annuelles en mode virtuel du 23 au 25 juin 2021

Au terme de la 11ème édition du Forum de la société civile, la Banque africaine de développement et les organisations de la société civile (OSC) du continent se sont accordées autour des préconisations du président de la Banque, Akinwumi Adesina, et ont adopté une feuille de route pour la mise en œuvre des recommandations du Forum.

Les conclusions de la rencontre, qui s’est tenue les 26 et 27 novembre en mode virtuel, soulignent que les deux parties ont notamment pris l’engagement de renforcer les capacités de la société civile, la communication en direction des communautés et l’implication des OSC dans la conception, la mise en œuvre et le suivi des projets. 

La Banque devra renforcer, d’une part, sa collaboration avec la société civile pour garantir le respect des sauvegardes sociales et environnementales dans ses projets et, d’autre part, son engagement avec les OSC dans la lutte contre la corruption. La Banque s’est aussi engagée à soutenir les organisations dans leur travail de plaidoyer pour promouvoir le développement de l’Afrique et les « High 5 » : l’un des legs du Forum sera la chanson que les artistes écriront sous la direction de Youssou Ndour pour soutenir la mise en œuvre des cinq priorités de la Banque.

Les responsables d’OSC se sont engagés, de leur côté, à porter la voix d’une bonne gouvernance et d’une responsabilité partagée ainsi que l’espoir d’un avenir meilleur pour tout le continent. « Investir et collaborer avec la société civile en tant que partenaire clé du développement est plus que jamais essentiel pour la Banque, a déclaré Maria Mulundi, directrice des programmes spéciaux de la Banque, lors de la cérémonie de clôture du Forum. Les actions communautaires et les innovations locales étaient essentielles lorsque nous répondions à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest et il en va de même pour le Covid-19 maintenant ».

Selon Maria Mulundi, l’approche conjointe de la société civile et de la Banque peut apporter un changement systémique : « la crise du Covid-19 offre une opportunité d’intensifier l’innovation sociale et un programme de développement centré sur l’humain afin que les OSC puissent jouer un plus grand rôle dans la transformation des sociétés. De telles actions contribueraient à la réalisation des High 5 et des Objectifs de développement durable », a-t-elle soutenu. « À partir de la feuille de route tracée par le président (Adesina) sur l’engagement de la Banque avec la société civile, et des recommandations des OSC, il s’agit maintenant de passer à l’action », a lancé Luther Tarwin Yaméogo, spécialiste principal du plaidoyer à la Division société civile de la Banque. Selon lui, l’équipe de la société civile de la Banque, avec l’appui du comité paritaire comprenant des OSC et les départements clés de l’institution (Comité Banque – Société Civile), va proposer un plan d’action de mise en œuvre de cette feuille de route et des recommandations formulées lors du Forum, avec des indicateurs de résultats précis.

L’élaboration de la stratégie d’engagement de la Banque avec la société civile en 2021 devient ainsi un impératif. « Nous allons nous y atteler dès le début de l’année prochaine. Nous allons rendre compte régulièrement de l’état de mise en œuvre de la feuille de route. Nous avons une obligation de résultats », a ajouté Luther Tarwin Yaméogo.

Le Forum de la société civile 2020, initié par le département Genre, femmes et société civile (AHGC) de la Banque africaine de développement, s’est tenu autour du thème suivant : « Engager la société civile dans la reconstruction de l’Afrique post-Covid-19 ». Des panels virtuels ont notamment permis des échanges fructueux entre les OSC et les participants et a mis en évidence la proactivité et la réactivité de la société civile durant la pandémie de Covid-19.

Le Forum a connu la participation effective de plus de 500 parties prenantes connectées sur la plate-forme Zoom et plus de 38,000 en ligne sur les réseaux sociaux. Rendez-vous a été pris pour 2021 pour concrétiser l’une des préconisations du Président Adesina : « des organisations de la société civile partageant sur la plate-forme du Forum, la manière dont elles ont travaillé avec la Banque pour obtenir des résultats concrets, pour améliorer les conditions de vie des populations en Afrique ».

Source : communiqué B.A.D

Colloque MDI