Le point sur la pandémie : plus de 45 millions de cas dans le monde

Voici les faits marquants sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Plus de 45 millions de cas : La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.189.892 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi à 11H00 GMT.

Plus de 45.650.850 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués.  Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 230.320 décès pour 9.111.013 cas recensés. Suivent le Brésil (159.477 morts), l’Inde (121.641 morts) et le Mexique (91.289 morts).

L’Amérique latine et les Caraïbes, région du monde comptant le plus de cas de Covid-19, a dépassé le seuil des 400.000 morts du coronavirus, selon un décompte établi par l’AFP.

Reconfinement total en Autriche en Angleterre, et partiel en Grèce et Portugal : Le gouvernement autrichien a annoncé samedi un nouveau confinement, à compter de mardi et jusqu’à fin novembre, avec la mise en place d’un couvre-feu et la fermeture des restaurants, hôtels, institutions culturelles et sportives.

La Belgique a également annoncé un confinement plus sévère à partir de lundi avec la fermeture des commerces « non essentiels » et l’obligation du télétravail pour les entreprises où il est possible.

Le gouvernement britannique a décidé samedi de reconfiner l’Angleterre à partir de jeudi et jusqu’au 2 décembre, les écoles restant cependant ouvertes. « Le virus se répand encore plus rapidement que dans le scénario du pire établi par nos conseillers scientifiques », a déclaré le Premier ministre britannique Boris Johnson. Cette mesure ne concerne pas l’Ecosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord, le confinement relevant des autorités de chaque province britannique. Le Royaume-Uni a dépassé samedi le million de cas de nouveau coronavirus avec 1.011.660 de cas détectés et 46.555 décès.

Le Premier ministre grec a annoncé un confinement partiel à partir de mardi, avec couvre-feu nocturne et fermeture pendant un mois des bars, restaurants et salles de sport à Athènes et dans d’autres villes du pays.

Le Portugal sera lui aussi soumis, à partir de mercredi, à un nouveau confinement partiel qui concernera environ 70% de sa population « Le moment est arrivé où il est nécessaire de prendre davantage de mesures restrictives (…) pour maîtriser cette pandémie », a déclaré le chef du gouvernement socialiste Antonio Costa à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire.

Contestations en Italie : En Italie, l’opposition aux restrictions a donné lieu à des heurts samedi soir à Rome, ou quelques centaines de manifestants ont commencé à jeter des projectiles sur la police avant d’être dispersés. D’autres heurts avaient eu lieu vendredi soir à Florence. A Bologne (nord-est), quelques centaines de personnes ont également manifesté, majoritairement de jeunes hommes dont des hooligans, certains faisant le salut fasciste, a rapporté le quotidien La Repubblica.

Toute la population slovaque testée : Afin d’assouplir les restrictions, la Slovaquie a lancé samedi un programme de dépistage du coronavirus au sein de l’ensemble de la population avec des tests antigéniques. Quelque 45.000 professionnels de la santé, de l’armée et de la police ont été déployés pour effectuer les tests dans ce pays de 5,4 millions d’habitants, dans environ 5.000 points de dépistage ouverts samedi et dimanche. 

En France, le procès des attentats de 2015 bloqué pour cause de virus : Le procès des attentats jihadistes de janvier 2015 en France est suspendu jusqu’à mardi inclus, le principal accusé, Ali Riza Polat ayant été testé positif au coronavirus. L’ensemble des dix accusés détenus doivent être testés et « la reprise du procès sera en fonction des résultats de ces tests et de l’évolution de l’état de santé des personnes concernées », selon un mail du président de la cour d’assises spéciale Régis de Jorna envoyé à tous les avocats de la défense et de la partie civile. 

Afp

MDI