AccueilActualitéInternationalLe point sur la pandémie : Ruée sur les tests rapides

Le point sur la pandémie : Ruée sur les tests rapides

- Advertisement -

Voici les faits marquants sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Plus d’un million de morts dans le monde : La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.002.036 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 11h00 GMT.

The graduate Fair

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts (205.024) que de cas enregistrés (7.147.070). Suivent le Brésil (142.058 morts), l’Inde, le Mexique et le Royaume-Uni.

Six millions de cas en Inde : L’Inde a franchi lundi la barre des six millions de cas officiellement répertoriés. Avec près de 100.000 décès, l’Inde, qui compte 1,3 milliard d’habitants, enregistre un taux de décès bien inférieur à ceux aux Etats-Unis et au Brésil. 

Nouvelles restrictions : Le Premier ministre du Québec a annoncé lundi de nouvelles restrictions pour freiner l’épidémie : les bars, restaurants, cinémas, musées et bibliothèques seront fermés du 1er au 28 octobre dans trois régions dont la métropole Montréal et la capitale Québec, passées au seuil d’alerte rouge.

En Espagne, Madrid a étendu à de nouvelles zones les limitations de déplacements: elles concernent depuis lundi 167.000 personnes supplémentaires, qui ne peuvent sortir de leur quartier que pour aller travailler, se rendre chez le médecin ou emmener les enfants à l’école. Plus d’un million d’habitants de la région de Madrid sont désormais concernés.

En France, la fermeture totale des bars et restaurants est entrée en vigueur dimanche soir à Aix-en-Provence et Marseille (sud-est) pour 15 jours.

Ruée sur les tests rapides : Le président Donald Trump a annoncé lundi la distribution aux Etats-Unis de 150 millions de tests rapides pour détecter le coronavirus en 15 minutes, une méthode comparable aux tests de grossesse, bien plus rapide que les tests moléculaires utilisés depuis le début de la pandémie.

Les pays les plus démunis pourront avoir accès à 120 millions de ces tests peu onéreux dans les six prochains mois, ont promis lundi l’OMS et ses partenaires, mais à condition de trouver les fonds. Ces tests sont fabriqués par le laboratoire Abbott, qui a reçu une autorisation de commercialisation en urgence fin août et qui est pour l’instant le seul à les proposer aux Etats-Unis.

Simultanément, l’Organisation mondiale de la santé –avec qui l’administration de Donald Trump a rompu– et ses partenaires ont promis 120 millions de tests pour les pays les plus démunis, à condition toutefois de trouver l’argent pour les acquérir. « Nous avons un accord, nous avons un début de financement et maintenant nous avons besoin du montant total pour pouvoir acheter ces tests », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d’une conférence de presse virtuelle.

D’un coût unitaire de 5 dollars, avec un prix qui devrait baisser à mesure que la production augmente, il faudrait cependant 600 millions de dollars à l’organisation onusienne pour financer sa promesse, alors que le Fonds mondial a d’ores et en a d’ores et déjà promis 50 millions.

Une question centrale pour les pays les plus pauvres: selon l’OMS, là où les pays riches réalisent en moyenne 292 tests par 100.000 habitants, les pays à revenu faible et intermédiaire n’en font que 61 et les pays à faible revenu, seulement 14

Fin du couvre-feu à Melbourne : Le couvre-feu nocturne qui était en vigueur depuis près de deux mois à Melbourne pour endiguer la flambée de cas de coronavirus a pris fin lundi, mais les cinq millions d’habitants de la seconde ville d’Australie demeurent soumis à des mesures contraignantes.

Ils sont tenus de rester chez eux et ne peuvent se déplacer que dans un rayon de cinq kilomètres pour un certain nombre d’activités. Les commerces non-essentiels sont par ailleurs fermés et les restaurants ne peuvent servir que des mets à emporter.

Etat d’urgence à Prague et Bratislava : La Slovaquie et la République tchèque vont déclarer chacune l’état d’urgence cette semaine, pour lutter contre la pandémie de Covid-19, ont annoncé séparément les Premiers ministres de ces deux pays voisins qui ont enregistré à une forte recrudescence de cas de contaminations. 

G20 virtuel : L’Arabie Saoudite, pays hôte du G20, a annoncé que le sommet se tiendrait virtuellement les 21 et 22 novembre et serait présidé par le roi Salmane ben Abdel Aziz Al-Saoud. 

afp

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine